jeudi, avril 18, 2019

Des hameaux des Alpes Maritimes privés de route d'accès, suite à un glissement de terrain; chronique d'un retour au Moyen-Âge...


Je lis ce matin sur le site de France Info  cette chronique anniversaire, d'un hameau des AM au dessus de Sospel  dont les habitants sont privés d'accès depuis le 18 avril 2018.  A cause d'un glissement de terrain important dû sans doute aux précipitations abondantes, à la situation en montagne (l'érosion est un phénomène géologique)... et au choix des habitants de s'y être installés. La chronique me fait penser à un retour au Moyen Âge. La réfection de cette route ou une alternative de tracé pour que cela ne se reproduise pas, prend du temps (1 an déjà), c'est un problème d'ingénieurs et de géologues en milieu montagneux. Voir cette chronique...

Cela me donne l'occasion de rebondir sur la situation chez nous en pays de Fayence. Nous ne sommes pas en haute montagne comme là. Mais la grande dispersion de l'habitat sur tout le territoire, dont nous bénéficions tous pour notre bien-être, nécessite des chemins d'accès en bon état  cad. accessibles aux véhicules modernes. Sans cela, pas de vie moderne possible.
C'est l'existence et l'entretien de ces accès qui ont permis l'habitat dispersé que nous connaissons; accès pour les particuliers et leurs approvisonnements en toutes choses, accès pour l'enlèvement des déchets et ordures, accès pour la poste, pour l'eau, pour l'électricité  et pour le téléphone et l'internet.

La commune de Callian que je connais le mieux a plus de 40km de voies de desserte de sa population de 3350 habitants sur son territoire de 25km2.  L'entretien de ce vaste réseau represente un poste très important dans son budget d'investissement. C'est la raison pour laquelle le programme pluri annuel d'entretien de cette voirie est toujours en cours, comme promis lors de l'élection de 2014. C'est un processus sans fin. Voir tout sur le budget de Callian ici

et sur les budgets des exercices 2011-2017 (fichier calc libre office).


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.