Comprendre la hausse des tarifs de l'électricité




Rappelons que les Tarifs Réglementés sont obtenus par empilement des différents coûts : coûts d’approvisionnement en électricité (produite ou achetée), d’acheminement (réseaux de transport et de distribution), de commercialisation additionnés d’une modeste marge (bénéfice), auxquels s’ajoutera ensuite une composante de taxes.
On observe que les concurrents d’EDF - les producteurs dits alternatifs - produisent peu  ou pas d’électricité. Leur  approvisionnement impose donc qu’ils l’achètent pour la revendre. D’où un premier coût, leur coût intermédiaire, prix d’achat. Mais il faut ajouter un second  coût indirect: l a garantie qu'ils puissent bien s'approvisionner en électricité. Tout producteur alternatif  doit ainsi acquérir des certificats de capacité,  prouvant qu’il a accès à une capacité de production compatible avec l’approvisionnement de ses clients.

On constate que la cause unique d’augmentation des Tarifs Régulés est une forte augmentation des coûts directs et indirects - garantie de capacité d’approvisionnement en  électricité. Les autres postes sont restés stables.

C’est donc dans les achats d’électricité qu’il faut rechercher la cause des augmentations des Tarifs Réglementés d’Electricité. Les concurrents d’EDF ont deux possibilités pour se procurer du courant : le parc nucléaire d’EDF et le marché de l’électricité. Les prix de l’électricité de ces deux sources entrent dans le calcul des Tarifs Réglementés. Lire la suite.

10 commentaires:

  1. Nous ne cesserons jamais de payer "le gouffre" , la dette Edf.
    Mauvaise gestion,choix politiques,CE,syndicats...explosif !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben non! je ne crois pas; lisez bien le billet (la suite sous format pdf). Je crois qu'EDF est victime de la casse voulue par l'Europe néolibérale qui a adopté la politique de Madame Thatcher. Aujourd'hui ses bénéfices vont aux producteurs alternatifs à qui elle vend l'électricité pour qu'ils fassent des bénéfices eux.

      Supprimer
    2. Ce qui me fait dire ça,
      les différents rapports de la cour des compte depuis des année et l'état de cette entreprise et réseau.
      savez vous qui alimentent les caisses de retraite de ces gens au statut si particulier et scandaleux... Les caisses du privé.

      Supprimer
    3. Oui bien sûr vous avez raison; mais ça c'est un autre problème; le problème de la réforme des retraites du secteur public et parapublic, sncf, ratp, edf, fonctionnaires et bien d'autres dont les régimes éteints des mines mainteant gérés par la caisse des dépôts... Un héritage de l'après guerre, du conseil de la résistance, etc. etc. A tout mélanger on ne peut pas voir clair dans le problème de l'énergie.

      Supprimer
    4. Oui ,
      à croire que cela est volontaire de la part de nos dirigeants.

      Supprimer
  2. LES %OUTONS DE PANURGES TROP SOUVENT TONDUS SE REROUVENT A POIL SEULEMENT AIDES PAR LE RECHAUFFEMENT DIT CLIMATIQUE.

    RépondreSupprimer
  3. Un point généralement passé sous silence concernant la composition de vos facture "EDF" : la part destinée à subventionner les non-payants ou aidés d'une façon ou d'une autre. Un autre paquet et de taille est la part destinée à cette escroquerie qu'est l'éolien. Tout cela à VOS FRAIS. Mais...soyons "solidaires et citoyens" selon la formule consacrée. Tellement consacrée d'ailleurs qu'elle l'est aussi par les retraités EDF aux conditions exceptionnelles.Merci qui ? Merci les moutons.

    RépondreSupprimer
  4. Une nouvelle espèce est née !
    "le Mougeon"
    croisement du mouton et du pigeon
    très bien habillé en jaune.

    RépondreSupprimer
  5. Le MOUGEON bien vu !!! CETA dire une espèce qui de plus GOBE !

    RépondreSupprimer

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles.