REHABILITATION DE LA MAISON DE PAYS

 Je sais enfin de quoi il s'agit. 
Les appels d'offres ont été lancés le 20 septembre 2019; la libération des bâtiments par ses occupants actuels était impérative pour permettre les visites des entreprises. Les offres d'entreprises  doivent être remises au plus tard le 21 octobre 2019 à 10h. La maitrise d'oeuvre se donne 120 jours pour choisir le gagnant sur la base d'une évaluation technique et financière de poids 50%/50%. Donc date  limite le 21 février 2020. Les travaux doivent durer impérativement 16 mois y compris la préparation... donc rendu en état de fonctionnement le 21 juin 2021.
Bon vent aux entreprises qui pourront remettre des offres sur un dossier de cette importance le 21 octobre.     Suite.... tout sur le projet.

14 commentaires:

  1. Oui, vous avez raison de dire "bon vent" aux entreprises qui vont répondre...
    ça sent aussi mauvais en terme de gestion et suivi de chantier que pour la maison du Lac..

    RépondreSupprimer
  2. 1 mois pour répondre à cette AO c'est dément!!!!! ils n'y arriveront pas... car il y a plusieurs corps de métiers et il faut constituer une structure avant de commencer à travailler.

    RépondreSupprimer
  3. le travail des architectes est bon; celui des ingénieurs moins bon; cf. les spécifications, les mètrés... les ambiguités et imprécisions vont entrainer de grosses difficultés de temps et de demandes de précisions... Comment un groupement d'entreprises des différents corps d'état peuvent-il répondre en un mois à un tel AO. Cela dénote une méconnaissance du fonctionnement de l'ingéniérie. Il faut au moins une semaine pour constituer le montage entre les entreprises des corps de métier. Je ne comprends pas ce délai d'un mois. Et quand je lis les conditions draconiennes fixées à l'entreprise quant au prix, au respect des conditions... les bras m'en tombent! Dans ma boîte, on n'aurait pas répondu.

    RépondreSupprimer
  4. Dans ce dossier, je vois enfin une explication de la frénésie de MM  JL.Fabre, JY.Huet et R.Ugo sur le transfert de l'eau et de l'assainissement, façon Peymeinade, en une grande régie intégrée.

    Il s'agissait au départ de faire une aile Est pour la MSAP, et une aile Ouest pour les services de l'eau et de l'assainissement avec le transfert des bureaux d'E2S actuellement situés chemin de la Camiole à Callian.   Le chef de cette structure devait être Benjamin Ilic actuel chargé de mission ComCom pour l'eau, il est issu de Fayence; il devait prendre la place de Jean-Marc Léothier l'actuel directeur d'E2S.

    Le vilain petit canard FC s'est opposé à cela, en sa qualité de président d'E2S et moi aussi en ma qualité de censeur d'E2S.  Les communes de Tanneron, Callian et Tourrettes ont obtenu le report du transfert au 1/1/2026 au plus tard. De plus FC a obtenu du département et de l'état, le maintien de la séparation production transport et distribution d'eau brute aux communes et production distribution d'eau potable par les communes. Du coup, le projet initial a dû être modifié; on peut dire très profondément modifié, ce qui a pris du temps et de l'argent.

    RépondreSupprimer
  5. bien d'accord. répondre en un mois à une affaire de cette importance et accepter les conditions draconiennes du maître d'oeuvre c'est se promettre la faillite. Alors pas pour nous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. non, un mois pour ce genre d'affaire est un délai normal.

      Supprimer
  6. la commune de Callian a lancé un appel à offres d'achat par le privé du moulin à Farine, acheté par la commune en 2005 à la succession de Mme Catherine Dior. Ce bien devrait rester dans le patrimoine de la commune. Je doute que l'UDAP 83, laisse faire n'importe quoi. Ce bâtiment pourrait faire partie du patrimoine touristique, compétence de la ComCom. Donc relever d'une étude de projet à l'instar de celle de la maison de pays. Dépenser l'argent public de manière socialement utile. Encore un thême des élections municipale et communautaire. Votre avis?

    RépondreSupprimer
  7. Il serait intéressant de savoir qui a concocté le cahier des charges pour ces prévisions de travaux. Qui a établi le descriptif et l'estimatif sur le total des travaux à réaliser, même s'il est prévu de les saucissonner entre plusieurs corps de métiers. Qui devra assurer le recollage de tout cela. Vous avez intérêt à avoir un architecte musclé et capable de s'imposer si vous ne voulez pas tomber dans le copinage désastreux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. relisez le début du billet; le dossier très complet a été concocté par des architectes et des ingénieurs...

      Supprimer
  8. Comment miser un centime sur cette opération sans avoir définitivement négocié avec la REGION ce fameux échange des parcelles 789 et 436 -- surtout après l'affaire du lycée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ce n'est pas avec la région mais le département. Le sujet a bien été évoqué et la ComCom, sûrement en accord avec la commune de Fayence, a pris la décision d'engager le projet. Ces parcelles sont mises à disposition de notre collectivité; que voulez vous que le département en fasse? et la procédure de transfert est en cours. ça prend du temps, le temps administratif.

      Supprimer
    2. effectivement la négociation a été entamée il y a fort longtemps avec le département.

      Supprimer
  9. depuis le temps, comment se fait il qu'aucune régularisation ne soit intervenue ? ces parcelles en question sont elles assurées ??? et par qui ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui bien des questions sur cette situation. Je ne suis pas journaliste d'investigation. Var matin nous donne peu d'information.

      Supprimer

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles.