lundi, décembre 02, 2019

Une opération spectaculaire d'enlèvement d'un véhicule tombé dans le Fil sur la route de Fayence à Mons

4 commentaires:

  1. Vu les commentaires lus sur FB, cette affaire donne lieu à une polémique comme on les aime! Voici mes réflexions après prise d'informations. C'est un enfant d'un bus scolaire qui a remarqué la présence de cette voiture tombée dans le ravin et qui l'a signalé au chauffeur du bus. Ce denier l'a signalé à la mairie, laquelle l'a signalé à E2S. E2S a décidé d'enlever la voiture et fait appel à l'entreprise locale habituelle... la SARL Taxil est intervenue de suite et a fait appel de son côté à une entreprise de grûtage.
    Concernant le risque de pollution - batterie, carburant, huile... OUI il y avait risque environnemental pour le Fil qui rejoint la Siagnole au niveau des sources au dessus de la cage aux lions (source Neissoun). Pas de risque pour les eaux prélevées par E2S pour nos communes, mais risque pour la Siagnole et la Siagne après la confluence... donc pour Tanneron qui prélève son eau dans la Siagne. Cette opération a coûté de l'ordre de 10000€.

    RépondreSupprimer
  2. Maintenant il faut se demander comment cette voiture s'est trouvée là et ce qu'est devenu son conducteur et les passagers. On n'a pas entendu parler d'accident! alors que le moindre fait divers est rapporté sur tous les médias et les réseaux sociaux. Une enquête de gendarmerie s'impose! je me demande si ce ne serait pas un déchet!!!! car le conducteur ne peut pas être sorti indemne!

    RépondreSupprimer
  3. Si vous saviez le nombre de carcasses autos et divers choses se trouvent
    en rivières et lac !! celle ci a dûe être emportée par la crue et surtout le niveau d'élévation du Fil la semaine dernière.
    catastrophique car personne ne veut prendre en charge les frais d'enlèvement
    enfin habituellement .
    Faudrait-il voir dans cette affaire un message subliminale ?
    et lequel ?

    RépondreSupprimer

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles.