mardi, mars 10, 2020

Finances des neuf communes: un graphique de comparaisons

Notes: A 5 B 4 C 3 D 2 E 1
La palme revient à Mons 32; le bonnet d'âne à Bagnols 17; Montauroux et St-Paul 19.
Suite le pourquoi du comment!

Je ne sais pas bien apprécier le pourquoi du comment.
Les dépenses de fonctionnement sont de multiples  services rendus à leurs habitants. Les investissements sont des créations d'actifs pour accroître ou améliorer les services rendus à la population. S'il n'y  a pas ou peu d'excédent de la section fonctionnement par rapport aux recettes, excédent transféré à la section  investissements, cela rend les investissements souhaités plus difficiles à financer car il faudra emprunter davantage ce qui grèvera la section fonctionnement, par le service de la dette. Les communes comptent alors sur l'intercommunalité pour financer des investissements souhaités. L'intercommunalité par son budget propre et les dotations de l'état est en mesure de le faire.

2 commentaires:

  1. Avoir un budget en équilibre c'est bien.mais l'investissement et le service rendu c'est bien aussi.
    comme pour la dette nationale, ce qui est important c'est ce que l'on fait avec l'argent public !
    Et là on retrouve les mêmes travers à tous les niveaux de la sphère .

    RépondreSupprimer
  2. Vous avez raison. Vouloir gérer les finances en payant peu d'impôts est mauvais. Mais les dépenses doivent obligatoirement être couvertes par les recettes. Faire plus et/ou mieux! Le seul moyen c'est les impôts locaux des ménages et des entreprises, les dotations de l'état c'est à dire une part des impôts nationaux. On peut s'endetter, mais à concurrence du service de la dette qui s'ajoute aux dépenses annuelles. Au niveau national, la création monétaire pour devancer la création de richesse est une option économique abandonnée depuis 1971.

    RépondreSupprimer

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles; et que les commentaires soient signés et accompagnés d'une adresse email valide.