samedi, juin 12, 2021

Conseil communautaire du 8 juin rejet final du projet Suez pour Fontsante - l'article de Var Matin

Le conseil communautaire  du  8 juin a rejeté le projet Fontsante ValorPole de Suez.
Les élus ont dénoncé mardi soir l'aménagement du pôle de traitement des déchets du BTP
maralpin sur le territoire de la communauté de communes. Un dossier qui a fait parler. Voir l'article de Var Matin 11 juin.

Pour faire echo aux propos de Michel Rezk qui me semblent très pertinents: "... à l'avenir, nous devrions être à même de bien étudier les dossiers de ce genre estimant que  les élus communautaires de l'époque ont validé ce pmjet sans savoir ",

ce que René Ugo a confirmé en disant qu'il avait retenu seulement 9ha, ce qui est la surface dédiée aux process de traitement.  Et pour rappel, voici le compte rendu du conseil municipal de Callian le 20 juillet 2017 extrait du Bulletin municipal de janvier 2018:

"2/ Appel à projets en vue de la valorisation environnementale du site de l'ancienne mine de Fontsante (attribution) :
Monsieur le Maire rappelle au conseil que la com mune est engagée dans ce processus d’appel à projets depuis plusieurs mois.
Cela a été fait en toute transparence en associant en amont les maires de la communauté de communes du Pays de Fayence ainsi que tous les élus qu'ils soient membres ou non de la majorité municipale.
Un lauréat potentiel se dégage.
Monsieur le Maire insiste sur le fait que le contexte général n'a jamais été aussi favorable à un tel projet du fait « d’un alignement des pla nètes inédit » :
Adoption par la Région du plan départemental des déchets,
Existence d'une relation de synergie avec les élus des Alpes-Maritimes.
Création de la SPL pour le casier 4 de Bagnols en Forêt,
signaux favorables de la sous-préfecture et la DREAL pour le projet,
La séance est partiellement interrompue sur la forme afn de permettre aux élus de poser des questions aux services municipaux présents. Madame ONOFRI indique qu’un des projets présenté ne porte que sur 40 hectares et demande si des études doivent être efectuées.
Monsieur le Maire répond que le candidat retenu disposera d’un laps de temps sufsant pour présenter un projet conforme aux règles en vigueur. La commune sera certainement confrontée à des oppositions, notamment provenant de certains résidents de quartiers proches du projet.
Il ne s'agit pas ici de donner un blanc-seing mais de proposer à un tiers d’être titré du point de vue foncier afn d’avancer dans son projet.
Le lauréat devra dans les deux mois qui viennent présenter à la commune un projet de bail qu’il faudra analyser avec vigilance et qui sera présenté au conseil municipal.
Monsieur le Maire fait lecture du document de notation préparé par l’assistant à maîtrise d’ouvrage. La commune a été rendue destinataire, dans ce dernier tour, de trois projets de hauts niveaux, parmi lesquels un qui a su se bonifer encore entre l'avant-dernière étape et la dernière, et qui a été à l’écoute des remarques émises lors des diférentes auditions. Monsieur LOUIS tient à remercier l’ensemble des services de la commune et notamment le service urbanisme pour son implication dans le suivi de cet important dossier.
Il précise qu'il est en cohérence avec le choix des ofres qui ont été retenues au cours de la procédure.
Parmi les trois dernières ofres encore en compétition, il indique :
La fragilité du projet du groupe SAUR concernant l'intervention d'ABIDOC,
Une certaine déception pour le complément d’ofre présenté par VEOLIA,
Le groupe SUEZ présente un avantage certain. Selon Monsieur LOUIS il faudra vérifer avec le groupe SUEZ s'il est retenu, trois points importants :
Qui doit fnancer le rond-point sur la route départementale,
Quid de l’évolution du PLU de Tanneron,
Il faudra que ce projet apparaisse au SCOT. Monsieur CHAUTARD demande s’il n’y a pas de risque de pollution pour le lac.
Monsieur le Maire répond que le groupe SUEZ par exemple, a pris le parti de ne proposer aucune activité dans le secteur de protection du lac.
Mélanie MAURIN demande s’il est prévu de communiquer sur ce projet.
Monsieur le Maire répond que le mode de gouvernance nous y convie, la transparence étant une condition sine qua none de la réussite de ce projet. Il rappelle par ailleurs que cela a toujours été sa façon de faire.
En conclusion, Monsieur le Maire propose au conseil d'opter pour la candidature du groupe SUEZ.
adopté à l’unanimité

Ce jour 12 juin 2021 fut aussi le jour d'une manifestation du collectif anti Fonsante menée par Solange Passaris-Gerassi, avec kyrielle de voitures klaxonnantes sur la D562... j'y viens car il y a des choses importantes et c'est ici sur le Nouveau Journal de JUIN.

 




6 commentaires:

  1. Quelque soit le projet de quelque domaine que ce soit, il y aura toujours à un moment de son évolution des opposants en raison d'intérêts contrariés.

    RépondreSupprimer
  2. Mais bien sur .
    C’est pas les intérêts contrariés qui gênent ( il y en aura toujours )
    C’est la méthode employée(par la comcom ,tres salle )le moment choisit b( par la comcom , on aurait pu avoir des elections beaucoup plus représentative que ce qui va se passer ) et c’est les raisons ( des 2 chefs de la comcom ,haine d’ego et haine de maires politiquement différents)
    Dans la comcom nous devrions avoir beaucoup mieux car le potentiel est énorme mais il aurait juste fallu les bonnes personnes avec la compétence requise , malheureusement elles ont été écartées politiquement et remplacées par des irresponsables intéressés , très intéressés .
    Enfin qu’ils fassent leur tripatouillage ,un jour ou l’autre ils le regretteront car l’histoire de notre région ne leur fera pas de cadeau .Depuis 7 ans maintenant rien de bien n’est sorti de cette equipe comcomnalopoliticomagouilleuse , c’est pas aujourd’hui que ca va commencer .Bonne chance a eux ils vont en avoir besoin a un moment .

    RépondreSupprimer
  3. Plus que "des intérêts contrariés", il est parfois des projets qui sont combattus notamment parce que non conformes aux règlements et aux lois préalablement établis.
    Quid de nos autorités qui s'affranchissent elles-mêmes de leurs propres orientations ?
    Ne seraient-elles pas en train de s'égarer au risque de perdre pieds et ne plus assurer ainsi la stabilité qui est sans doute leur mission première ?

    F. Prault

    RépondreSupprimer
  4. Quand on représente 1/4 de la population de son village ( dont la moitié par copinage et interet pour ne pas dire plus ) on ne peut pas prétendre assurer la stabilité . Ils le savent et de ce fait l’on totalement écarté de leur mission . Leur mission ?? Ne représente plus rien . Leurs intérêts
    Personnels pas plus , d’où l’élimination par tous les moyens possibles de leurs adversaires
    politique (beaucoup plus crédible qu’eux ) .Ils sont dans une escalades qui va leur éclater a la gueule , ils ne savent plus comment faire marche arrière , ils sont allé trop loin ……vraiment trop.

    RépondreSupprimer
  5. Croire que l'on puisse simplement améliorer ou bien limiter le type de déchets me semble une pure utopie sachant pour une part l'historique de l'ISDND du Cannet des Maures et par ailleurs, la nécessaire rentabilité et profitabilité des sociétés capables de mener de tels projets...
    Si le site est installé, je suis convaincue qu'il sera exploité jusqu'à ses limites maximales (dimensionnement et durée).
    N'est-il pas aujourd'hui une juste cause que de refuser d'être l'exutoire de l'urbanisation débridée des Alpes Maritimes ?

    F. Prault

    RépondreSupprimer

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.