lundi, janvier 24, 2022

Montauroux: Bulletin municipal janvier 2022 - arrêt de l'urbanisation.

Je lis la lettre du maire de Montauroux dans le magazine municial N°83 de janvier 2022. LIEN.

J'en extrais le dernier paragraphe sur l'urbanisation à tout va qu'il faut arrêter au motif du manque d'eau qui se profile! 

De quoi s'agit il? La raréfaction de la ressource en eau des exurgences de la Siagnole n'est pas encore démontrée par les chiffres des précipîtations annuelles même si le changement climatique peut le faire craindre à l'avenir. La dernière année de grande sécheresse a été 2017;  nous étions au bord de la rupture d'approvisionement si les pluies n'étaient pas arrivées fin décembre. En ce qui - concerne la ressource, les résurgences de la Siagnole - pas la rivière,  assurent bon an mal an 9.5millions de m3 par prélèvements dont 45% que nous ne consommons pas, sont distribués au littoral; il s'agit donc d'une production "fatale" que l'on doit obligatoirement consommer, sinon rejeter au milieu naturel ce qui n'est pas consommé. Les sources de la Siagnole n'atteignent pas leurs limites; ces limites sont là depuis toujours. En plus de la Siagnole E2S a développé des ressources dans la plaine alluviale  de Fayence, à savoir la Barrière en 2005 et Tassy en 2013.  La Barrière pour alimenter le littoral, les Adrets et les Esterets et ainsi soulager les sources de la Siagnole en cas de besoin, notamment les étiages. Tassy pour alimenter les communes de Fayence bas, Saint-Paul et Bagnols en cas de bersoin et d'étiages de la Siagnole.

Quant à l'élément nouveau évoqué par le maire de Montauroux (avec un manque de discernement selon moi), il s'agit d'une étude demandée par le département à la société SETUDE en 2013 et produite en mars 2014.   "Diagnostic patrimonial et étude prospective du réseau d’adduction des sources de la Siagnole" La voici.

L'étude se place dans la perspective de l'accroissement de la population et d'urbanisation qui prévalait au début des années 2010, pour tous les consiommateurs, communes servies du pays de Fayence, les Adrets et  le littoral Fréjus et Saint-Raphaël. L'étude reconnaît les progrès de la diversification des ressources par E2S, par les forages de la plaine de Fayence, et recommande de poursuivre la recherche d'autres ressources par des forages dans les autres parties karstiques du territoire. Mais c'est la sécurisation de la branche M1 (*), servant Callian et Montauroux, qui est la plus sensible des différentes branches du réseau,  qui est la plus nécessaire. Raison pour laquelle l'étude suggérait d'utiliser le forage de Barrière 1 pour alimenter le réservoir de l'ancienne gare de Montauroux et  servir les parties basses de Montaruroux. C'est ce qu'E2S a fait en obtenant une modifification de la DUP du forage 2 de la Barrière de 100l/sec:  80l/sec pour Barrière 2 (les Adrets, Les Esterets et le littoral), 20l/sec pour Barrière 1 et le réservoir de l'ancienne gare.
 
(*) Cette conduite de 4.7km, en plusieurs sections diminuant en diamètre , permet un débit de 90l/sec, qui se partage entre les réservoirs de Fontenouille et la Pinée sur Calllian, Villaron et le Puy à Montauroux. SETUDE a évoqué le remplacement de la conduite par une conduite de gros diamètre (450mm) sur toute la longueur mais a noté la difficulté de le faire en temps court, en raison de contraintes foncières pour renégocier le passage dans les propriétés privées. En alternative, il a suggéré un conduite pour remonter l'eau par pompage du forage de  Barrière 2 jusqu'au réservoir de Villaron.  Je comprends que dans les circonstances,  E2S a exécuté le plus simple. C'est en fonction de telles connaissances que le maire de Montauroux pourrait faire preuve de plus de discernement dans son action.

 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.