vendredi, février 05, 2010

Association Alice: l'étape à Montauroux


Une convention entre un propriétaire foncier de Montauroux et deux SDF vient dêtre signée. Grâce à la « magie » (selon les propre termes du propriétaire en question) qui s’est opérée dés la soirée des « enfants de don quichotte » à Montauroux, deux SDF ont un abri chauffé, des droits réouverts, une voiture et des projets plein la tête..

9 commentaires:

  1. Je rassure Montauroux si besoin est. Ce n'est pas à Montauroux, c'est à Callian, non, à Tourettes, non à Saint Paul, non à Seillans, non à Tanneron... Mais si c'était chez vous, qu'en penseriez vous ?

    RépondreSupprimer
  2. Des infos pour en avoir d'autres a mon avis pas sous forme de jeu de piste c'est pas bon ,ça flaire l'entourloupe , le montage ou la provoc de circonstance pour une soir ou nous sommes sur notre faim!.

    pirouette

    RépondreSupprimer
  3. "pour vivre heureux, vivons cachés"

    Ce serait avec plaisir si l'ambiance du coin n'était pas celle du "pas dans mon jardin". Il est à craindre surtout Les "bling ,bling" d'europe écologie qui ne savent pas concilier écologie et humains...

    Mais tôt ou tard, tout se sait, donc pas de précipitation, chaque jour gagné est un + de jours à l'abri pour des gens qui n'en avaient plus, un de + pour montrer que le "parrainage" est un solution pour le logement comme il l'est pour l'emploi.

    RépondreSupprimer
  4. s.s : Vous semblez en problématique avec l'air du coin, dommage. dOMMAGE QUE VOTRE INTELLIGEANCE NE VOUS AMENE pas
    a être plus productif, car c'est dans votre production que l'on pouvait prendre une part de vos bénéfices afin des les attribuer aux nombreux allocataires de toutes sortes, garnissant la bulle géante que constitue L'ASSISTANAT.
    DANS VOTRE THEME ASTRAL, il est clair que vous aviez l'âme d'un grand entrepreneur, mais vous devez chercher la raison par laquelle vous vous êtes contenté
    de rester dans la "facilité".
    Gèmir sur la misère, c'est bien entendu votre auréole, mais prendre son baton de pélerin pour être reconnu comme l'un des grands artisans de la création d'emplois,
    là par contre, même si notre société en serait très jalouse, vous recevrez bien volontiers la médaille du mérite.

    RépondreSupprimer
  5. @grenade?

    Je causais hier avec un ami franco urugayen. Celui ci me disait qu'en urugay, l'accès aux sports, aux loisirs, à la culture sont gratuits. Etonnant non pour un pays sans trop de moyens ?
    Car mon problème de toujours pour être ce grand entrepreneur qui vous ferait adhérer à la cause, c'est que je suis de celles et ceux qui pensent que le système dans lequel nous sommes a besoin de pauvres pour qu'il y ait des riches..., ce qui induit la question, Quid de ce système dépend + de l'autre et donc Quid est assisté et Quid gémit ??
    Vaste sujet philosophique !!
    Alors, entrepreneur oui, du revenu de base pour tous avec en + pour celles et ceux qui le souhaitent, une activité d'utilité choisie, rémunérée bien sur.

    RépondreSupprimer
  6. à Mr S.S. : l'aquarifère GUARANI,
    doit pouvoir assurer tous les besoins en eau à l'URUGUAY, PARAGUAY BRESIL ET ARGENTINE. Cette eau vaudra plus cher que le pétrole actuel. L'ami franco-urugayen devrait mieux vivre plus tard, à moins que la guerre déclarée par VEOLIA ne mette un terme à beaucoup d'espoir !
    Legaillard

    RépondreSupprimer
  7. A voir, pour l'instant, en Uruguay, l'eau est gratuite

    sylvain

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour vos infos sylvain et en est il de même pour l'assainissement et les péages d'autoroutes.

    ficelle

    RépondreSupprimer
  9. pas d'infos à ce sujet à propos des villes. Dans les campagnes = wc secs. Autoroutes ? Je me suis pas posé la question.

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.