mardi, février 09, 2010

La bulle photovoltaïque en France : 2 milliards en 2008 Pourtant réalisable pour, au minimum, 5 fois moins cher !

Face à un développement exponentiel, inéluctable, et souhaité du marché photovoltaïque, la France a mis en place un système d’aides publiques sans égal ailleurs, mais extrêmement coûteux. En 2008, pour 105 MWc soit 0,05% de la production d’électricité nationale, plus de 1,7 milliards d’euros d’aides publiques ont été engagées. AU 1ER SEMESTRE 2009, ce RYTHME EST MULTIPLIE PAR 20 : 988MWc en 6 mois , si l’on additionne les projets en cours. Soit peut-être 34 milliard d’euros payables sur 20 ans pour la seule année 2009...

2 commentaires:

  1. La FRANCE championne de l'eau minérale gazeuse : ON NE COMPTE PLUS LES BULLES... spéculatives !
    après APPOLONIA voilà PHOTOVOLTAIQUE !!! A croire que la FRANCE aujourd'hui HEXAGONE ne tourne pas rond, c'est à croire que tout le monde s'en fout, que se passe-t-il ??? simple question.
    Legaillard

    RépondreSupprimer
  2. et le sujet est aussi sensible en Allemagne, championne dans le domaine. Cliquer.

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.