vendredi, mai 07, 2010

Grèce et France, le drame des privilèges - iFRAP

La crise grecque (lien) envoie à la France un message beaucoup plus profond que ne le laisse supposer le plan de sauvetage organisé par les autres pays de la zone euro et le FMI. Qui dit plan de sauvetage dit qu’un sauvetage est possible en Grèce, que des mesures fortes comme celles qu’ont prises en d’autres temps et d’autres lieux le Mexique, l’Argentine ou la Nouvelle-Zélande, suffiront à rétablir l’équilibre budgétaire. Lire...

5 commentaires:

  1. ceci circule sur Internet....
    Les fonctionnaires grecs touchent un 13° et un 14° mois. Il arrivent vers 7h et dorment sur leurs bureaux. Vers 10h on sert le café et ils travaillent un peu. Vers 12h ils mangent sur place puis ils rentrent chez eux à partir de 13 ou 14h. Ils travaillent donc effectivement environ 2 h par jour. Le seul Ministère grec du Commerce Extérieur compte plus de 20.000 personnes.... planqués de tous poils, pour 10 millins d'habitants. Dans quelques années la Grèce fera aux Occidentaux le coup des autres sous-développés : "La dette ! La dette !" et nous serons priés de l'annuler ! "Aider" la Grèce, c'est donner gratuitement de l'alcool à un poivrot, pour qu'il continue !!!

    RépondreSupprimer
  2. le seul et unique capital, c'est le travail. Dommage pour les grecs, bien qu'ils ne sont pas à mettre tous dans un même sac,
    par contre la RECREATION est finie. On a tous tapé dans la caisse. Elle est vide maintenant.
    L'E.P.O sera délivrée gratuitement pour ceux qui veulent s'en sortir par le travail. Un effort important va être demandé, espérons que les maires du canton s'y joindrons.
    Sinon, attention à la casse...
    Une grande confiance au français
    dotés d'une grande capacité...
    j'y crois !!!!!!!!!
    PAZUTO PIQUE.

    RépondreSupprimer
  3. Á Callian notre serviteur avait lancé Agora Sud (encore un bel immeuble dans le pur style provençal, voir Weldom en face), puis Chateau Camiole (voir le terrain avec ses déchets qui continuent de s'accumuler en bas près du pont de la Camiole), puis Eneryo et les 17000m2 déboisés.... pour faire des rentrées fiscales pour assurer les services de la commune à ses administrés... En plus il y aura 8% de hausse d'impôts cette année; avec le 1% de hausse automatique sur les bases on va donc payer près de 10% d'impôts en plus.

    RépondreSupprimer
  4. Cher PEGASSE : une rectification, la surface est 170.000 m2 et non
    17.000 m2 !!! Tout compte fait, on comprend mieux notre bien heureux serviteur de vouloir préparer l'avenir.
    PAZUTO PIQUE

    RépondreSupprimer
  5. Parfaitement d'accord avec l'article de Bernard Zimmern, créateur d'une revue on ne peut plus sérieuse et documentée, bien que peu connue éditée par l'Ifrap. Mais n'oublions pas que la "nuit du 4 aout" qui a consacré l'abolition (du moins temporaire) des privilèges, a été imposée et non décidée par les bénéficiaires qui l'on subie. Qui peut croire que les privilégiés vont fournir la corde pour les pendre. Il suffit de voir ce qui s'est passé avec EDF dernièrement, et le bordel organisé par les cheminots incapables de fournir un service frêt sérieux mais qui ne veulent pas que d'autres s'en occupent. Ceci, alors que le pays s'enfonce dans un véritable gouffre. La raison ne sert plus a rien et tenter de convaincre non plus. Il ne reste qu'a casser le système. Avec tout le déchet que cela va produire.

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.