mardi, juin 22, 2010

Rigueur austérité signifient vraiment décroissance

En ce mois de juin 2010, tous les grands pays "développés" sont dans un processus de baisse des déficits publiques pour maîtriser la croissance de leur dette souveraine afin que les marchés continuent de leur prêter à des taux les plus avantageux possibles et garder leur notation triple A des agences de notation. Pour y parvenir, les gouvernements annoncent la baisse nécessaire des dépenses publiques, le gel des salaires des fonctionnaires, des coupes drastiques dans les budgets de l'État à travers les différents ministères, des coupes dans les budgets sociaux, des réformes dans les systèmes de retraites... Lire...

2 commentaires:

  1. Pas de problèmes en France : dès que l'on parle de serrer les boulons, nos merveilleurs fonctionnaires se mettent en grève. Vous pouvez faire se serrez la ceinture a tous, sauf à eux qui mangent sur la bête... jusqu'à ce qu'elle crève. Mais ça non plus ce n'est pas leur problème.

    RépondreSupprimer
  2. Bien de cet avis; c'est je crois plus de 6 millions de fonctionnaires qui assurent "les services publics" dont on ne peut pas se passer! Mais pourquoi tant de fonctionnaires en France? (25% de la population active). Voir le site de "contribuables associés".

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.