jeudi, septembre 09, 2010

Retraites : "Les salariés aspirent à une société équitable" - LeMonde.fr

Je vous invite tous à lire ce chat avec un responsable de la CFDT ... Cliquer.

6 commentaires:

  1. On peut discutailler tant que l'on veut sur le sujet. Mais la véritable équité serait d'aligner les régimes spéciaux et ceux des différentes fonctions publiques sur celui du privé. Un minimum d'honnêteté mentale devrait conduire à reconnaitre qu'au final et quoi que l'on en dise, c'est le secteur privé qui finance les retraites du public, par l'impot ou autre. Et il est anormal qu'en plus les règles soient à ce point déséquilibrées au détriment du privé. Même si dans une récente émission de C dans l'air, le haut fonctionnaire et syndicaliste Leguigou ( CGT)s'accrochait au fait qu'il s'agit "d'avantages acquis" ( pour ceux qu'il représente, bien sûr). Dans ces conditions, les descendants des anciens aristocrates ne pourraient ils pas réclamer un retour au système des privilèges aboli la nuit du 4 aout 1789, en considérant qu'il s'agissait en fait d'avantages acquis , et depuis des siècles, ceux-là. Comme quoi, on peut toujours répondre a une formule par une autre, comme avec les proverbes, dictons, sentences et maximes.

    RépondreSupprimer
  2. patrick schreiber13 septembre, 2010 19:19

    fatigant cette préoccupation d'équité entre un os du privé et un cantonnier du public, elle occulte dans la facilité l'énormité des inégalités que génère notre société entre travail peu qualifié et patrimoine acquis,
    bien acquis ou mal acquis d'ailleurs, chacun étant libre d'apprécier ou non l'entrepreneur efficace ou l'héritière dépassée par les évènements ou le bernard populiste,
    l'entrepreneur privé qui vend ses avions à l'état (public en principe!) ou l'entrepreneur public qui réussit à exporter ses compétences de façon rentable pour la nation (edf et quelques autres),
    simplisme fatigant du discours de droite qui laisse à croire que les problèmes complexes relèvent des solutions simplistes qui révèlent son manque de perspectives,
    simplisme aussi du militantisme de gauche, mais il est au moins souvent sympathique et plus proche de nos valeurs chrétiennes...

    RépondreSupprimer
  3. Ca se mange les "valeurs chrétiennes" ? J'adore les bons sentiments, mais de mon enfance en campagne, j'ai bien retenu ce dicton "quand il n'y a plus de foin au ratelier, les chevaux se battent". Maintenant, on peut rèver d'un monde idéal et même vouloir le construire, avec les conséquences que l'on sait. Notamment celles des idées si sympathiques de la gauche ( y compris chrétienne qui ne se rappelle meme plus les paroles du Christ lorsque ce dernier disait, rendons a César , etc....

    RépondreSupprimer
  4. Voir cet article de Monique Dagnaud sur les jeunes (Telos). Cliquer.

    RépondreSupprimer
  5. et dans le même registre de réflexion, voir ici une analyse de l'ouvrage "le monstre doux" du Raffaele Simone linguiste et philosophe, professeur à l'université de Rome III; la prédominance actuelle de la "droite" sur la "gauche" par le triomphe de la consommation matérielle dans nos sociétés modernes (cliquer).

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.