vendredi, mars 09, 2012

Callian Bulletin municipal de février 2012: éditorial de François Cavallier

Éditorial de François Cavallier Bulletin Municipal de Callian février 2012

Dans cet éditorial, FC reflète l'ignorance économique de la plupart de nos concitoyens et élus en matière d'économie. Le déficit structurel du pays et l'accumulation de la dette au point qu'elle est devenue insoutenable sont le fait de l'État, des collectivités locales - régions, départements, communes et intercommunalités - et de la sécurité sociale dans son ensemble. Les communes ont leur part de responsabilité du fait des dotations globales de fonctionnement de l'État.

11 commentaires:

  1. Merci Pierre de votre charitable commentaire, l'omniscience ne peut nous avoir tous atteints. Mais les dotations de l'Etat, marginales dans notre budget, ne correspondent qu'à une bien faible part des compétences transférées...

    François Cavallier

    RépondreSupprimer
  2. L'État prélève au total 56.6% de la production (2011 Insee); les collectivités locales ont leur part dans ce prélèvement tant par les impôts locaux que par les subventions; Cf. les finances de la commune de Callian (lien).. Le déficit et l'accumulation de la dette de l'État, devenus insoutenables, freinent la production et la croissance et contribuent ainsi à la persistance d'un chômage élévé (lien), injuste pour plus de 4 millions de français. Les transferts de compétences de l'État aux collectivités locales ne sont pas accompagnés des financements correspondants! mais c'est un problème de vases communicants. Puisque l'État prélève déjà au total 56.6% du PIB, ramener le déficit de l'État à zéro nécessitera des réformes profondes dans toutes les dépenses, c'est à dire l'organisation, les priorités et les modes de travail.

    RépondreSupprimer
  3. J'en suis parfaitement conscient. Mais je maintiens que nous coûtons moins cher à l'Etat que ne lui coûterait l'exercice par lui en direct des compétences qui ont été décentralisées. Maintenant, qu'il faille se préparer à vivre avec de moindres dotations et même un jour sans, reconnaissez que je fais (bien ou mal) les choses en toute conscience pour y préparer ma commune. Je ne peux pas à la fois développer des activités économiques à cette fin (en me faisant allumer pour çà) et me voir reprocher de l'autre côté de m'aveugler...

    François Cavallier

    RépondreSupprimer
  4. Pour abonder dans votre sens concernant les transferts de compétences, et ce pour les lecteurs, voir ici le rapport de la Chambre régionale des comptes sur les finances du département du Var mai 2011 (pages 9 à 17) (cliquer).

    RépondreSupprimer
  5. Je ne suis pas "omniscient" mais "omni-curieux"; le travail que j'accomplis tous les jours pour satisfaire cette curiosité m'amène à questionner même ceux qui sont les plus experts des sujets que je veux partager avec mes lecteurs.

    Un exemple, l'article d'Élie Cohen, éminent économiste, membre du CAE auprès du 1er ministre, directeur de recherche au CNRS, professeur d'économie à l'École normale supérieure et normalien lui-même.... Voir cet article.

    Comment concilier austérité et croissance, également nécessaires, dans la solution de la crise que nous traversons en Europe (au passage c'est ce que dit François Hollande)? Que les États excédentaires dépensent plus - en dépenses publiques, ce qui est du keynesianisme - pour que les États déficitaires produisent plus, suggère Elie Cohen. Tout ce qui se produit se consomme et inversement. Les États déficitaires ne peuvent pas dépenser plus car ils sont sous la contrainte du déficit et de la dette devenus insoutenables car ayant dépassé un seuil où les marchés qui financent la dette sont devenus méfiants et plus exigeants. Les États excédentaires pourraient dépenser plus en lançant des investissements publics favorables à la croissance de demain, et/ou, en augmentant les salaires de leurs fonctionnaires et ainsi par effet d'entrainement, les salaires du secteur privé. Mais il faudra que la consommation supplémentaire de biens et de services qu'appelleraient ces dépenses supplémentaires, soit demandée aux pays déficitaires de l'Europe, en raison de la qualité et de la compétitivité de leurs produits et services. En fait ces dépenses se répartiront entre les différents pays du monde, États-Unis, Chine et autres pays émergents... et on ne sait pas selon quels pourcentages. Le résultat positif ou non dans la solution de la crise est donc incertain; cela implique donc le temps long et l'ajustement de la politique économique par l'évaluation permanente.

    C'est l'énorme réservoir de connaissances disponibles en plusieurs langues sur le "world wide web", l'accès possible à tout moment à ces connaissances par quelques clics de souris, et la possibilité de mémoriser et de structurer tout cela à sa manière, grâce à l'ordinateur, au "cloud computing" et au Web2.0 qui permet cela. Cela donne effectivement l'impression d'omniscience à ceux qui pratiquent ces techniques de l'ITC (technologies de l'information et de la communication) mais l'omniscience est dans l'innovation qu'est l'ITC.... merci google! n'est ce pas là un sujet de philosophie?

    RépondreSupprimer
  6. Jean-Baptiste13 mars, 2012 08:36

    A M. Cavallier

    Je ne pense pas que quiconque vous "allume" pour favoriser le développement économique de la région.

    Si l'on vous allume, c'est pour laisser des entrepôts s'élever dans un paysage unique au monde, au pied du village, entrepôts qui restent ensuite à moitié vides car ils n'ont aucun tissu urbain ni social autour (je parle bien évidemment de la grande beauté du centre commercial Adi).

    Si l'on allume les élus du Canton, c'est pour leur manque de courage, de vision. M. Radcliffe le suggère très bien dans un autre poste, pourquoi ne pas densifier l''existant et, j'ajouterais, paysager ce même existant? Pourquoi ne pas imposer dans les PLUs qu'il soit interdit de construire en bordure de route? Ne pas interdire les panneaux qui nous polluent?

    Il y a peu, Télérama titrait en couverture "La France Moche" avec une photo très française des zones commerciales qui défigurent notre pays.

    Voilà pourquoi vous vous faites allumer, parce que vous laissez ces business se développer de façon anarchique. Avec une vraie volontée politique, il y aurait moyen de les concentrer, de favoriser leur développement (et leur succès d'ailleurs) sans continuer de massacrer ce que nous avons.

    C'est vrai que je passe tous les jours devant Adi d'un côté, Agora de l'autre... Alors forcément, ça ne met pas de très bonne humeur. Et pour avoir entendu nombre de touristes se plaindre ("mais c'est horrible ici!), je ne vois pas très bien en quoi ça favorise le développement économique.

    Callian s'est perdue après Montauroux, il ne nous reste plus qu'à nous battre dur pour qu'à partir de la Ferme du Laquet, les paysages de Fayence et de Tourrettes soient préservés.

    RépondreSupprimer
  7. @Jean-Baptiste
    Densifier l'existant ? C'est ce qui a été fait à Callian. Toutes les activités économiques (eh oui, nous avons besoin des emplois et des taxes) ont été organisées autour d'Agora et non disséminées un peu partout. Je ne vois pas à quel autre endroit de Callian il était possible de les mettre. Lorsqu'on continue ensuite la route jusqu'au rond-point Tire-Beuf, le paysage est protégé par un cône de visibilité et un zonage agricole.
    François Cavallier

    RépondreSupprimer
  8. Jean-Baptiste13 mars, 2012 21:02

    Admettons qu'il n'ait pas été possible de mettre ça ailleurs, de les coller au reste des horreurs qui longent déjà la route ou du côté de Weldom... Vous conviendrez que ces hangars métalliques créent des dégâts irréparables. Pourquoi des bâtiments aussi laids sont-ils autorisés? Pourquoi ne pas imposer des normes paysagères, haies, etc... beaucoup plus strictes? Pourquoi ne pas imposer des bâtiments entrant dans une logique de développement durable? Pourquoi accepter que n'importe quel promoteur vienne ruiner notre région au nom du "développement économique". Non vraiment, je ne comprends pas et je ne suis pas le seul.

    Le développement pour le développement, anarchique et de court terme, je m'y opposerai toujours. Je respecte l'ardeur de votre tâche d'élu. Mais franchement, je doute que vous soyez très fier quand vous passez devant ce désert commercial métallique, et je ne trouve pas qu'il soit à la gloire de Callian.

    RépondreSupprimer
  9. Callian et ces alentours était un des endroits les plus beau .
    C'est finit.Massacre de la plaine ," Château "qui nous fait penser à une clinique quand on passe devant et le reste qui arrive à grand pas sans goût.C'est malheureux .

    RépondreSupprimer
  10. Je pense fortement à vous F.C surtout après l'accident malheureux arrivé à vos amis haïtiens lors d'un rassemblement au temple (le plancher s'étant effrondré), ces malheureux voyez vous viennent chercher chez nous la désolation... ne sont ils pas plus heureux chez eux ??? Vous qui après un voyage instructif aviez publié sans honte que nous n'avions pas à nous plaindre... et vous voulez en plus vous présenter à notre NOTRE représentation - faudrait savoir ce que vous voulez - au pays d'ARISTIDE
    il est offert des postes à pourvoir certains professeurs ont leur place !
    TOUT EN ADMIRANT LE SPECTACULAIRE CHANTIER DU NOUVEAU STADE DE TOURRETTES,
    je lis votre déclaration sur VAR MATIN concernant le monde du foot que vous semblez découvrir à FAYENCE... non ??? sans blague !!! Vous avez eu la chance d'avoir un certain GIMENEZ à la tête de cette association du ballon rond qui avait amené beaucoup de bonnes choses, mais comme celà marchait trop bien, ON (tous), a trouvé le moyen de le débarquer (ON n'aime pas l'ombre), et maintenant voilà le résultat ! Des gosses qui sont partis sous d'autres cieux, une équipe réserve en forfait général, la première disons en émoi... au même niveau que SAINT PAUL EN FORET... non ??? sans blague !!
    Votre émotion aurait dû être aussi vive, lorsque des juniors locaux invités en ALLEMAGNE il y a trois ou quatre ans ont trouvé le moyen de saccager un bel hôtel.. invités par qui ??? Mr HOPE !!! non ??? sans blague !!!
    Nous pensons encore au logo de FC - le VAR VERT !!! Vert de Rage !!
    Mais arrêtons de gémir, les royalties des amis de FC - gérants d'une centrale importante photovoltaïque - permettront ainsi de payer le salaire d'une nouveauté, genre attachée à la communication...
    Au fond FC (ne pas confondre avec fessée) est notre meilleur médicament, nous rions de bon coeur, comme quoi....
    JEAN RIGOL ANKHOR

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.