samedi, janvier 31, 2015

L'association Bagnolaise d'information informe de la mise à jour de leur site web

L'association Bagnolaise d'information informe de la mise à jour de leur site web
Var matin du 20 janvier... "On nous parle de tri, d'une usine de traitement en 2019 et de réouverture (de la décharge des Lauriers d'ici 1 an. Mais pas du traitement des fermentescibles des particuliers  qui vont se retrouver dans le trou et de seulement 33% des déchets triés recyclés et valorisés donc 67% enfouis aux Lauriers ! Il va falloir reprendre les banderoles dit l'ABI!" Article Var Matin.

Une vidéo de 2 minutes  sur F3 Paca St-Raphaël Fréjus nous apprenait le 26 janvier 2015 qu'enfin le problème des déchets de l'Est Var est sur le point d'être résolu. Le président du Smiddev Morenon et le maire de Bagnols Michel Tosan nous ont parlé d'une usine de traitement mécano-biologique qui coûterait 20M€ et qui serait en service en 2019! Les images étaient celles d'une usine de tri des déchets sélectifs de recyclage de Pizzorno. Michel Tosan nous montrait l'emplacement de la future usine sous son parapluie, en expert alpha-oméga des déchets! Les deux évoquaient la réouverture de la décharge des Lauriers; ouf et enfin!  Mais on comprend mal; le sujet est en cours d'étude dans le plan de prévention et de gestion des déchets non dangereux PPGDND, un processus qui a déjà pris un an (voir par ailleurs). Il y est question de deux usines (unités multi-filières) dans l'est Var (Draguignan et Cavem-pays de Fayence) et d'un appel à projets pour leur conception et leur réalisation! On comprend en effet du PPGDND finalisé en décembre 2014, qu'il sera fait appel à des entreprises spécialisées pour définir un projet technique, choisir les technologies appropriées, les produits entrants et sortants,faire  le chiffrage des investissements et des coûts d'exploitation; et qui supporteront les coûts et récolteront les revenus? Les ordures ménagères ont un contenu important (typiquement 65%) en déchets fermentescibles qui peuvent être soustraits de l'enfouissement et qui relèvent d'un traitement spécifique: compostage et/ou méthanisation. Alors serions nous encore dans les incantations politiques locales? Information ou désinformation?
Je milite depuis longtemps comme l'ABI pour la collecte sélective des bio-déchets et leur traitement spécifique.  C'est ce qui se fait dans toutes les collectivités qui ont su traiter le problème des déchets. Nous sommes en retard sur tout le monde. Voir ce  lien trouvé sur le site de l'ABI .

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.