jeudi, janvier 08, 2015

Nous sommes tous "Charlie Hebdo"

Pas d'amalgame à l'égard des musulmans qui pratiquent (ou pas) leur religion dans la sphère privée. Pas de récupération politique non plus! Que les maires assistent au cortège, pas devant mais au milieu de tous. Les morts sont encore à la morgue! Soyons respectueux de la douleur et du deuil de leurs familles. Une marche silencieuse et unitaire.
Mais cela dit soyons lucides, la France est atteinte, la France est en "guerre" car attaquée de manière horrible par des fanatiques islamo-nazis, lors d'un attentat qui n'a pas d'équivalent; c'est notre 11 septembre. Deux frères qui ont abattu de sang froid tous les membres de la rédaction d'un journal satirique et achevé un policier blessé à terre. Pourquoi deux frères, comme dans les autres attentats récents? Sans doute parce qu'un tel acte ne peut pas être accompli par un loup solitaire. Alors l'endoctrinement à une cause, et partager la besogne pour mieux réussir. Tuer tous ceux qui ne pensent pas comme eux -  les islamo-nazis - et par tous les moyens. Ce sont des héros selon le porte parole de Daesh l'EI. Et s'ils sont pris et tués, c'est en martyrs bénis de dieu! Je crains le pire pour notre pays. Comment éradiquer cette gangrène qui nous menace? Hier, les policiers avaient peur! ils n'ont pas les moyens d'agir. Voir l'émission de C dans l'air de ce soir! ça fait froid dans le dos.

- Voir actualités Charlie Hebdo.
- C dans l'air de ce soir 8/1/2015

11 commentaires:

  1. Voir ce qu'Al Jazeera publie sur l'attentat Charlie Hebdo. Des photos sans commenter. Mais Al Jazeera laisse commenter ses lecteurs et là il y de quoi surprendre. Je retiens ce commentaire ci que je partage:

    "Two wrongs do not make a right. It is wrong to take anyone's life on the basis of religion, creed or race. Human life is sacred . I condemn in totality any violence in the name of religion, race, security or in whatever name. When people realize that it is not in their long term interest to be violent in any form or guise, the world would be a better place to live in."

    et celui-ci qui reflète les contradictions de la géopolitique:

    "The west, including France, were arming terrorists in Syria branding them as revolutionaries. When these terrorists were killing syrians, they didn't care. But, when it comes to their home, they cry out. It is just a test of your own medicine. Terrorism is terrorism wherever it happens."

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Pierre,
    Vous avez en partie raison et je comprends vos craintes mais je préfère rester optimiste et ne pas sombrer dans le défaitisme. Nous avons perdu une bataille, pas la guerre.
    J'aime beaucoup cette citation de Benoit Malon écrite en 1892 : « La suprême sagesse de ce temps consiste peut-être à penser en pessimiste, car la nature des choses est cruelle et triste, et à agir en optimiste, car l’intervention humaine est efficace pour le mieux-être moral et social et nul effort de justice et de bonté, quoiqu’il puisse nous apparaître, n’est jamais complètement perdu. », citation très proche de celle de Gramsci, dans une lettre écrite en prison en date du 19 décembre 1929, « je suis pessimiste en intelligence, mais optimiste par la volonté ». Penser en pessimiste, agir en optimiste, telle est une de mes devises. Je ne désespère jamais de la raison et de la bonté humaine. Les mouvements compassionnels qui traversent aujourd'hui la France pourraient me donner raison mais une raison qui sera éternellement nuancée par les graines de violence et d'irrationalité qui nous traversent et nous traverseront. Je hais toutes les formes d'intégrisme qu'ils soient musulmans, juifs, chrétiens ou de toute obédience ; ils sont des insultes à l'intelligence humaine et à la culture. Je vous avoue être toujours ce soir sous le choc et être étreint par une immense tristesse qui ne cesse de me quitter. À bientôt mon cher Pierre et merci pour ce que vous faites. Amicalement Jean-Luc Delut

    RépondreSupprimer
  3. merci; je suis aussi un optimiste dans l'action; comme je l'ai expliqué, cela tient sans doute au fait que je suis né un 21 décembre, jour de la remontée du soleil. Et ce que je fais je le dois à l'effet réseau qui anime de plus en plus notre communauté locale.

    RépondreSupprimer
  4. La manifestation aura à sa tête de grands humanistes que du beau monde comme Hollande , Sarkozy ,Cameron , Renzi et même parait-il Porochenko. Que du beau monde .

    RépondreSupprimer
  5. Non , je ne suis pas Charlie !

    Didier .C.

    RépondreSupprimer
  6. Je ne suis pas "Charlie" non plus. En souvenir de ce "dessin" satirique montrant un personnage se voulant le pape sodomiser un jeune. La différence entre les mondes chrétiens et musulmans est que personne n'est allé, alors, flingueur les prétendus défenseurs de la liberté de cracher sur l'église.

    RépondreSupprimer
  7. C'est formidable comme la perception de ces évènements est en train d'évoluer dans l'esprit des français. Passé l'horreur et l'émotion, beaucoup d'entre nous découvrent les éléments d'une extrême complexité. Voyez mon billet sur les voeux de Tourrettes et de Montauroux et les commentaires que j'y ajoute contenant des liens vers divers commentateurs... André Gérin, Rama Yade.. le Pariisien.

    RépondreSupprimer
  8. Effectivement beaucoup sont volontiers Charlie dans ses satires contre l'islam mais ne le sont plus quand il s'en prend aux religions chrétienne ou juive. Il faut d'ailleurs se rappeler que le dessinateur Siné a été accusé d'antisémitisme par ses pairs et viré du journal.

    RépondreSupprimer
  9. Evidemment je ne suis pas charlie.

    Massacrer des gens est un acte inexcusable.
    Mais symboliser la liberté d'expression et les valeurs de la France en la personne ("morale") de charlie hebdo est insupportable .

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.