mardi, novembre 03, 2015

​L'adjoint aux finances de Fayence condamné pour exhibition sexuelle

L'adjoint aux finances de Fayence condamné pour exhibition sexuelle...  Suite...

​Plus:  Légifrance: de l'exhibition sexuelle et du harcèlement sexuel.
Article 222-32 L'exhibition sexuelle imposée à la vue d'autrui dans un lieu accessible aux regards du public est punie d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende. Lire...

7 commentaires:

  1. Stupéfiant le silence du dernier conseil municipal de Fayence
    Dans d'autres villes on dit parfois que l'assemblée parle comme un seul homme, à Fayence on pourra désormais dire qu'elle se tait comme un seul

    RépondreSupprimer
  2. Stupéfiant et affligeant !
    Cela en dit long sur la façon dont est dirigée cette commune...
    Et je ne suis pas charge contre l'inculpé mais surtout contre ces collègues du conseil et leur chef de file.
    Car ce silence laisse la porte ouverte aux doutes , suspicions , extravagances.....sans parler de la méchanceté !
    Quel manque de respect envers les citoyens .
    A suivre !

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  4. Je suis vraiment outré par l'attitude du Maire et du conseil municipal.
    Qui ne dit mot, comprend et excuse ce délit ???

    RépondreSupprimer
  5. 222-32 : un bel article du code des sans dents, mais ramené à des proportions plus justes depuis que cela touche une certaine caste, infiltrée par affiliation vers des responsabilités financières, au grand dam des contribuables maintenant éclairés.

    RépondreSupprimer
  6. Commentons l'actualité locale. Certes nous ne sommes pas une force d'opposition ni un contre pouvoir. Mais nous les sans dents savons bien ce qu'est cette kleptocratie qui gouverne et nous ronge jusqu'à l'os.

    RépondreSupprimer
  7. Voir article du Var Matin du vendredi 6 novembre

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.