jeudi, décembre 03, 2015

Fermeture de blogs.

Je vois dans Var Matin de ce 3 décembre 2015, l'information concernant la fermeture de blogs. J'ai été aussi plusieurs fois attaqué pour les mêmes raisons. Je dis à Sandrine Hacquard que chacun peut demander à l'hébergeur de fermer un blog en invoquant les raisons de propos diffamatoires ou de pornographie. J'en ai fait l'expérience. L'hébergeur donne suite ou non à la demande en fonction de son évaluation des faits. Pas besoin nécessairement de passer par un avocat. Et ceci ne relève pas à mon sens de la liberté d'expression. Il y a eu dans l'histoire de ce blog des périodes pénibles où des lecteurs postaient des commentaires considérés comme diffamants par ceux auxquels ils étaient destinés. Le problème est que la différence entre diffamation et critiques et selon le langage employé n'est pas si simple. Revoir la devise du Figaro "Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur" Beaumarchais. Suite...

2 commentaires:

  1. il y a toujours la possibilité de d'attaquer son hébergeur pour atteinte à sa liberté d'expression. pour des injures/diffamation, il y a une prescription de 3 mois, donc un hébergeur ne devrait pas agir si ce délai est dépassé.
    un hebergeur ne devient responsable que si l'on lui envoie une copie de la correspondance adressée à l'auteur du blog.

    RépondreSupprimer
  2. Fermeture des blogs ? Surtout ceux jugés non politiquement corrects . C'est ainsi que cette peste s'installe et pas seulement par les tenants des idées soit-disant "nauséabondes", pour reprendre la formule si chère à ceux qui ne supportent pas la contradiction et tiennent des propos de vierges effarouchées, tout en insultant les autres.

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.