lundi, juillet 18, 2016

La perverse gradation des cibles attaquées par les terroristes - justpaste.it

​Comprendre ce qui arrive: et éviter l'amalgame à tout prix car c'est ce que veut l'état Islamique. Tous en mairies à midi pour le dire.

4 commentaires:

  1. A force de réciter "pas d'amalgame" comme un mantra, on tente de persuader le peuple d'accepter sa mise a mort. Un peu comme le tauréador premier ministre qui ne vous dit pas autre chose que "ça va durer, il faudra vous y faire". Bonne chance a ceux qui aiment cela, mais ce n'est pas le cas de tous. Ne lui en déplaise.

    RépondreSupprimer
  2. "Bonne chance a ceux qui aiment cela" personne n'aime cela mais les actes terroristes dirigés par daech dureront tant que nous leur ferons la guerre.

    RépondreSupprimer
  3. "Nous" leur ferons la guerre ? Ah bon, si je comprends bien vous êtes du genre "il faut les comprendre" . Un nouveau dhimmi peut être. Voire un converti. Ou tout bonnement un membre de la fraternité. A mon avis, il ne faut surtout retenir personne de partir la bas et, si possible, de claquer en "martyr" : l'hébergement est sans limite au paradis du plus grand. Hamdoulillah !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo pour votre imagination débordante mais il faut quand même apprendre à lire, dire que nous faisons la guerre à daech est reconnaître une réalité sans pour autant juger du bien-fondé de ce conflit. Une chose semble évidente, les attentats qui nous frappent sont en partie la conséquence de nos bombardements lointains.

      Supprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.