jeudi, novembre 10, 2016

Enquête publique relative au projet de Plan Départemental Prévention et de Gestion des Déchets du Bâtiment et travaux publics du Var (PDPGDBTB).



Une Enquête publique relative au projet de Plan Départemental Prévention et de Gestion des Déchets du Bâtiment et travaux publics du Var se déroule depuis le lundi 7 novembre  jusqu'au vendredi 9 décembre inclus.

Cette enquête publique porte sur le projet de plan de prévention et de gestion des déchets issus de chantiers du bâtiment et des travaux publics du Département du Var.

Ce plan vise à orienter et coordonner les actions entreprises à la fois par les pouvoirs publics et par les organismes privés. Son objectif : assurer une gestion plus vertueuse des déchets issus de chantiers du bâtiment et des travaux publics dans le Var aux échéances 2021 et 2027.
C'est un document de planification territoriale. Il est accompagné de son rapport environnemental établi conformément aux dispositions des articles L 122-6 et R 122-20 du Code de l'Environnement.... Voir le site de l'enquête

Après le plan départemental de 2010 établi au terme d'une procédire commencé en 2006, voici le nouveau plan établi depuis une délibération  du CG83  de février 2012, 4 ans. Un volumineux dossier à consulter jusqu'au 9 décembre 2016.

Tout le monde constate la noria de semi-remorques qui circule sur la D562 amenant des déchets du BTP au site de la carrière la Joyeuse et ramenant des granulats pour centrales à béton et chantiers de construction. Il y en a près de 300 par jour. J'en compte régulièrement entre 10 et 20 sur mon parcours du giratoire de la Colle Noire jusqu'à l'A8.  La majeure partie de ces semi-remorques viennent des AM, et quelques uns de Fréjus. C'est une nuisance, sonore,  polluante et encombrante qui traverse nos villages, une source de CO2 et une consommation d'énergies fossiles.

En cause: l'urbanisation, l'aménagement d'espaces d'activités économiques et commerciales, l'artificialisation des sols, la disparition d'espaces agricoles.

Le département doit respecter les directives européennes et le code de l'environnement et doit donc se mettre en règle. C'est la raison du dossier soumis à l'enquête après 4 ans d'études.  Le plan comporte 142 pages A4 en format paysage. La première chose que je retiens c'est que tout site de production de déchets de BTP doit trouver, à 15km maximum, un site dédié agréé par la DREAL et la préfecture conformément au code de l'environnement, pour y déposer ses déchets. Cela implique donc que chacun doit traiter ses déchets chez lui. La deuxième chose c'est que pour le pays de Fayence l'évolution des quantités de déchets prévue correspond à peu près à la capacité de Var Environnement.  Mais j'y reviendrai car je n'ai pas assimilé ces 142 pages.

J'invite les personnes intéressées à aller consulter le dossier  ou à le consulter ici extrait du site de l'enquête afin d'aller  apporter leurs commentaires et suggestions.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.