jeudi, septembre 21, 2006

Encore à propos de l'affiche "eau-secours" sur le lac St Cassien

Cette affiche appelant à une manifestation samedi 23 septembre à Fondurane a été distribuée publiquement au marché de Fayence ce jeudi 21 septembre. Je n'approuve pas la phrase "face à l'optimisme béat de certains responsables, face au mutisme tranquille des élus locaux" ce que je considère comme erroné, inutilement agressif et contre productif.

Mais l'affiche pose le problème de fond. C'est de la gestion estivale du niveau du lac entre EDF et SCP qu'il s'agit; notamment pour concilier les prélèvements nécessaires en période de pointe, et les besoins de loisirs des habitants et de la fréquentation touristique. Ce n'est pas un problème simple loin de là. Voir la problématique dans le document suivant "la gestion estivale des volumes dans le barrage de Serre-Ponçon" page 164 et suivantes.

On peut observer que, durant cet été très sec, SCP et EDF ont prélevé tout le débit de la dérivation de la Siagne et des autres cours d'eau alimentant le lac, plus la réserve accumulée jusqu'à la fin du printemps. Des restrictions d'usage de l'eau ont été demandées par arrêté du préfet... Qu'en a-t-il été des prélèvements d'eau du lac? Et où en est le quota de prélèvements du canton de Fayence, et les prélèvements du Golf de Tourrettes?

Voir dossier eau.

et voir le document du ministère de l'écologie sur la situation hydrologique en région PACA août 2006.

2 commentaires:

  1. je l'ai trouvée alarmiste cette affiche. Si le besoin n'était pas exprimé par le peuple, il l'est à présent et les élus ont toutes les bonnes "excuses" pour faire le nécessaire... que paieront les consommateurs. Nous !!

    Pourquoi ne pas manifester plus raisonnablement contre le gaspi d'eau des 3 golfs ?

    gavroche

    RépondreSupprimer
  2. Les golfs certes, mais ils representent moins de 10% des prélèvements de la SCP; voir ces données dans le dossier eau (powerpoint).

    Regardez les graphiques sur les niveaux des grands lacs réservoirs. A St Cassien il paraît évident que le volume des prélèvements, l'alimentation en eau du lac, et la gestion estivale du niveau du lac ne sont pas comaptibles. Il faut soit réduire les prélèvements soit augmenter l'alimentation si on veut avoir le niveau acceptable en été. Cela ramène au projet SCP de conduite du canal de Provence à Fréjus.

    RépondreSupprimer

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.