jeudi, octobre 12, 2006

Projet de captage de la source du Tuve à Montauroux

Je mets à jour ce message en fonction des informations et commentaires reçus.

4 commentaires:

  1. Au sujet du captage de la source du Pont de Tuve et de votre article, un projet de ZAC est lancé sur le secteur de FontPascal (entre la colle noire et le domaine de Tournon) : elle fait probablement partie du projet d'urbanisation.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Pierre,
    A mon avis le captage de la source de Tuve n’est pas une bonne idée. Je me réjouis que la photo montrée par la Mairie de Montauroux dans le bulletin municipal ne soit pas la bonne car il aurait été dommage que des centaines de visiteurs viennent piétiner ses abords. Cette source est située dans une zone protégée (arrêté préfectoral du 26.11.1990). Elle est en outre dans un site « Natura 2000 ».
    En conseil municipal Monsieur le Maire de Montauroux avait indiqué qu’elle avait un débit d’environ 40 l/s et qu’elle appartient également par moitié à la commune des Adrets de l’Estérel. Elle alimente aussi les quelques maisons riveraines le long de la Siagne ainsi que la rivière.
    Il me semble que l’investissement financier nécessaire à son captage et au transport de l'eau jusqu’à la côte +400 serait disproportionné par rapport aux quantités réalisées.
    D’autre part le pompage en aval de la source nécessiterait un réservoir (on ne doit pas pouvoir installer une crépine dans la source) qui dégraderait totalement l’aspect du site.
    Quant à l’hypothèse d’exécuter un forage depuis le plateau du Défens, elle me paraît bien aléatoire. Je vous rappelle que nous sommes en milieu karstique et les chances de tomber pile dans un lac souterrain, s’il en existe un, sont quasiment nulles.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai interrogé le premier adjoint du maire de Montauroux lors du forum des associations. Il a eu la gentillesse de répondre à mes questions.

    1: 600 logements extension du domaines de Tournon, c'est une rumeur infondée.

    2. Il existe bien un projet de Zac à Font Pascale pour des logements.

    3. Source du Tuve; elle est destinée à diversifier l'AEP de Montauroux, mais on est conscients que c'est de l'eau qui n'ira pas à St Cassien lac. Une étude hydrogéologique a été demandée; l'hydrogéologue suggère plutôt que de pomper et de remonter l'eau par une conduite le long de la route, de forer un sondage depuis le stade de Montauroux. On continue d'étudier...

    RépondreSupprimer
  4. Sur l'alternative forage depuis le stade je fais la réflexion suivante d'ingénieur: la source du Tuve est connue en cote, longitude et latitude; c'est la seule donnée certaine que l'on a. En effet nous sommes dans un système de karsts, il ne s'agit pas d'une "nappe phréatique". Donc le ou les karsts qui alimentent cette source ne sont pas connus en localisation; ce sont des poches quelque part dans le calcaire. Pour atteindre à coup sûr la source depuis le stade, il faudrait faire un forage incliné vers la source. Il est possible de définir direction, pente et longueur de ce forage; mais faire des forages inclinés est plus difficile car ils sont plus susceptibles de dévier et de rater leur cible; et ce de manière importante pour des raisons techniques que je ne peux expliquer en détail ici. Le risque est donc que le forage atteigne un point de la roche au lieu d'un karst alimenté en eau et relié à la source.

    Forer verticalement est plus sûr et plus facile, mais dans ce cas le risque de passer à côté d'un karst actif (non fossile) qui alimente la source est encore plus grand car on ne connait pas la localisation des karsts. Il faut qu'une équipe de spéléologues spécialisés, puisse y accéder et remonter bien amont de la source afin d'en donner la localisation exacte en cote, longitude et latitude. La découverte de karsts en remontant depuis la résurgence est plus difficile que l'inverse, c'est à dire depuis un indice (sortie d'air, présence de calcite) à la surface. Les spéléologues établissent la topographie des sites explorés à l'aide de délinomètres, de compas et de décamètres. Ces données permettent aux hydrologues de positionner les forages de captage d'eau de manière relativement sure.

    Enfin, on peut se poser la question pourquoi aller chercher à grands frais une eau qui de toute façons alimente Siagne et, à la faveur de la déviation, le lac de St Cassien. L'intérêt est d'avoir une eau plus pure; mais aussi d'échapper à la SCP.

    Alors question: pourquoi ne pas remettre en cause le monopole de SCP sur les prélèvements d'eau du lac? Car il faut mettre en balance le coût de captage de cette source avec celui un prélèvement dans le lac, potabilisation et adduction vers des usagers de Montauroux et du canton.

    RépondreSupprimer

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.