dimanche, août 26, 2007

Votre opinion sur la gestion du POS de Fayence?


Quatre opinions exprimées seulement à ce jour 31/8/2007. Bizarre! ce sujet n'intéresse donc personne, y compris à Fayence?
Voir ou revoir de quoi il s'agit.

2 commentaires:

  1. plusieurs pistes possibles,
    les blogs ne sont pas lus au rythme espéré par leurs rédacteurs,
    les lecteurs ne souhaitent pas s'engager,
    la question posée ne permet pas d'exprimer un avis intéressant,

    il ne s'agit pas en effet de savoir si le retour à 91 est une bonne chose (ce POS est aussi obsolète), ni si la gestion administrative a été bonne (si elle l'avait été le POS 2001 serait sorti en 1997 et n'aurait pas été annulé) mais de se demander si la municipalité actuelle, qui gère cette affaire depuis 12 ans et souhaite continuer, peut faire autre chose que reproduire sans imagination les recettes de développement qui conduisent nos territoires fragiles à la banalisation et au déséquilibre.

    les ZAC nord ne sont rien d'autre que des emplâtres plus obsolètes encore que le POS 1991, alors que l'action utile doit s'appuyer sur les outils que sont les SCOT, les communautés de communes et la loi SRU pour trouver la meilleure (au moins la moins mauvaise) parmi les voies possibles pour répondre aux besoins réels de la population locale.

    voir les commentaires existant par ailleurs sur ce blog (lundi 27 mars 2006 "arrêter la fuite en avant") : les idées existent, il reste à les mettre en musique, ce qui relève à l'évidence d'une nouvelle génération de responsables politiques, ...à recruter en mars prochain sur l'ensemble du canton....

    RépondreSupprimer
  2. @patrick
    Je veux vous envoyer un mail privé; le postmaster me dit votre adresse inconnue... SVP envoyez moi un mail à pratclif@free.fr

    RépondreSupprimer

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles; et que les commentaires soient signés et accompagnés d'une adresse email valide.