samedi, novembre 29, 2008

Alain Girelli communique

L'association HICADEE d'Alain Girelli sculpteur a le projet d'un atelier d'artiste européen invité en pays de Fayence. Voir ce projet. Mais l'implantation de ce projet rencontre des difficultés administratives qu'Alain Girelli expose dans ce long message (lien titre). A ceux qui s'intéressent aux péripéties locales, ils trouveront ici des détails.

18 commentaires:

  1. Alain Girelli porte sur la place publique son différend avec la mairie de Fayence concernant le projet d'un atelier d'artiste. L'atelier dont il est question dans le projet est un bâtiment privé construit à côté de la maison d'Alain Girelli, initialement pour servir de garage. Le changement de destination et la transformation du bâtiment initial en demeure permanente pour y loger un artiste européen ont été contestés par des voisins immédiats auprès des services compétents de l'Etat (DDE). Alain Girelli est donc sous le coup d'une injonction de démolir un bâtiment considéré comme étant construit illégalement. La procédure juridique est en cours. Alain Girelli a pris un avocat pour le défendre. Nous sommes dans un État de droit. La justice suivra son cours.

    Dans cette affaire, je pense qu'Alain Girelli mélange sa posture d'homme public et de particulier. Homme public, il l'est en effet comme il le démontre en promouvant sa posture d'artiste sculpteur du pays de Fayence, par ses nombreuses interventions dans les manifestations culturelles ici et à Fréjus, par ses reportages photo publiés et par son association HICADEE qui fait sa promotion. Le projet d'accueil d'un atelier d'artiste européen est un élément supplémentaire de cette posture publique. Ce projet est sans aucun doute une heureuse initiative pour le rayonnement du pays de Fayence. Jean Luc Fabre le lui a exprimé avant son élection, sans connaître les détails de réalisation puisqu'il n'était pas aux affaires.

    Pourquoi cet atelier et le logement de l'artiste devraient-ils se trouver dans la propriété privée d'Alain Girelli, avec un permis de construire douteux et de surcroît contesté par ses voisins, au point qu'une procédure de demande de démolition soit engagée contre lui par les services de l'État (DDE)?

    Cet atelier ne devrait-il pas être installé dans un lieu dédié d'une des communes du pays de Fayence, de même que le logement de l'artiste invité.?

    Si Alain Girelli n'a pas les ressources financières suffisantes pour mener à bien un tel projet en dehors de chez lui, ce que l'on peut comprendre, pourquoi ne pas solliciter l'aide des communes? Les choses seraient alors plus claires.

    Enfin, Alain Girelli a tort de s'en prendre comme il le fait à l'équipe municipale actuelle. Ils ne sont pour rien dans la procédure engagée par la DDE à son encontre.

    RépondreSupprimer
  2. foutu pays, p....n de justice à la française, piètres citoyens... On s'en prend aux artistes, non pas parce qu'ils le sont, mais parce qu'ils souhaitent partager leur art. Les fayençois (et la DDE) ont été beaucoup souples pour le projet de dietmar hoop qui lui n'a rien d'artistique ! Des émirs construisent des palais en toute illégalité, mais la, motus et bouche couse tas de ploucs ! Ben laden arriverait au pays de fayence, les mêmes qui dénoncent Girelli lui dérouleraient le tapis rouge, tas de croquants !!

    RépondreSupprimer
  3. Alain Girelli porte tout sur la place publique. Plus souvent à tort qu'à raison. Cela devient fatigant. Le fait d'être un artiste remarquable au demeurant ne dispense pas des formalités et des lois qui régissent le commun des mortels.

    RépondreSupprimer
  4. l'artiste voit le ciel, le commun des mortels l'assiette qu'il a devant le nez !

    RépondreSupprimer
  5. Je ne connais pas les détails de l'affaire artistique mais ce qui est certain, c'est que le frère d'Alain Girelli, après de sombres essais et histoires politiques (déjà du temps de François Léotard), s'est servi des relations d'Alain pour se faire valoir, s'infiltrer, sans tenir de paroles, et n'a toujours été que l'éternel opposant des maires élus de Fayence ! Il crée en permanence des problèmes de voisinage et raconte des mensonges contre son frère Alain uniquement parcequ'il se croit "plus intelligent" (chacun sait que pour n'être qu'un artiste, il ne faut pas etre bien futé ... en tout cas c'est ce qu'il pense et essaie de faire croire autour de lui) Ce monsieur roule dans la farine des tas de gens, et utilise son statut de "candidat" à des fins personnelles: c'est lui qui pose problème à Fayence, pas son frère : Alain Girelli est un homme naïf et croit toujours que les choses peuvent s'arranger ... ce n'est pas un procédurier ! il a le coeur sur la main et la passion de son art, c'est son seul défaut! alors si un élu lit ces lignes, s'il vous plait, je sais que certains sont de grande sagesse, recevez ce monsieur Alain Girelli même si vous pensez l'avoir déjà fait, et donnez lui des conseils, uniquement des conseils pratiques, pour l'aider à résoudre son problème d'urbanisme et aidez le concrètement à réaliser cette superbe idée ! N'oublions pas qu'Alain Girelli a cotoyé les plus grands (non pas politiques, mais en artistes) et que son projet DOIT voir le jour pour la renommée de Fayence

    RépondreSupprimer
  6. est ce bien le frère qui est le "voisin immédiat" et qui a déposé un recours à la DDE ??? c'est une histoire de famille et de jalousie, de pure méchanceté. Pour le mélange cité par le premier anonyme, entre homme public et particulier, il est surprenant de constater le genre de maison que le maire de callian a pu se faire construire alors que des permis de construire pour d'autres particuliers sont refusé pour "non conformité avec le style régional" . voilà un mélange intéressant dispensé par les lois qui régissent le commun des mortels

    RépondreSupprimer
  7. Je viens de lire tout le dossier .. comment se fait il que Robert Fabre encourage le projet d'Alain Girelli et fait même un courrier à la DDE pour appuyer son projet dans les années 80, et sous prétexte de l'annulation du POS à cause de michel coulomb (ce c....) qui a causé nombre de soucis à tant de fayençois, le frère girelli puisse déposer un recours en annulation et tout faire démolir ? La mairie n'a t elle pas le pouvoir SI ELLE LE SOUHAITE de solutionner chaque problème enjendré par le retour en arrière du POS, au cas par cas ? le maire est souverain sur sa commune et peut, s'il le veut, aider Alain Girelli comme son père, Robert Fabre, le souhaitait : il serait bien mal venu que Jean Luc désavoue son propre père dont il est si fier (et il a de quoi)

    RépondreSupprimer
  8. OOOOOOOOOOOOOOH ça frise le népotisme cette argumentation ! belle mentalité !! on peut soutenir un camarade sans utiliser les armes de ceux qu'on dénonce.
    Quant à cavallier, il est le maire, il fait ce qu'il veut ! Même un chateau pour son jardinier !! ouf ouf

    RépondreSupprimer
  9. c'est quoi le népostisme ?

    le débat n'est pas constructif et c'est bien domage mais monsieur Alain Girelli devrai déjà se débarrassé de ses soucis familiaux et régler ses comptes avec son frère puisque c'est lui qui a menacé de déposer un recour et qui a déposé une plainte à la DDE
    j'orais un frangin comme çà, je lui aurai déjà cassé la gueule en premier lieu

    RépondreSupprimer
  10. Superbe le Landernau du pays de Fayence mais Cavallier n'est maire que de Callian et n'est pas propriétaire du chateau de son village............j'en perd mon latin.

    RépondreSupprimer
  11. justement, casser la gueule à son frangin est le contraire du népotisme puisque :

    Népotisme = favoritisme à l'égard d'un proche

    RépondreSupprimer
  12. Mis en cause pour ma maison, j'ai une réponde toute simple à adresser. Si j'ai une maison de style contemporain, ce n'est pas le résultat d'un passe-droit. Il se trouve que le POS de Callian n'interdit pas l'architecture contemporaine. Preuve en est qu'il y en a eu deux autres avant moi sur la commune (bâtiment du musée Bauquier et maison Scaglia). Il y en a aussi deux autres au moins à Fayence. Dans d'autres communes, chacune disposant de son document d'urbanisme, c'est en effet proscrit : mais ce n'est pas pour autant que le permis que j'ai obtenu déroge à quelque règle que ce soit.

    François Cavallier

    RépondreSupprimer
  13. A propos de la sculture de l'école de tourettes :
    Les conseillers municipaux de Tourettes ont ils, en termes d'art de culture, de pédagogie et de psychologie (de l'enfant), la compétence de juger de l'intérêt de l'enfant pour la sculture en question ?
    Personnellement, je trouve celle ci non dépourvue d'éveil à la curiosité, ce qui est déjà un + me semble t -il !

    Sylvain

    RépondreSupprimer
  14. Mais non François, vous n'êtes pas "mis en cause". Cessez de vous victimiser ! C'est lassant à la fin cette manie qu'ont les élus contemporains !!

    sylvain

    RépondreSupprimer
  15. Népotisme = Favoritisme à l'égard des proches; vient du latin nepos cad. neveu, petit-fils...

    RépondreSupprimer
  16. L’ASSOCIATION ALAIN GIRELLI-H.I.C.A.D.E.E remercie le Blog Portail de Pierre RATCLIFFE et toutes les réactions 9 à ce jour.

    Il est certain qu’il s’agit d’un conflit familial et complot organisé par le frère d’Alain Girelli.

    Déjà trois maires adjoints et Monsieur Jean-Luc FABRE sont venus voir sur les lieux.

    Le frère d’Alain Girelli bouche une servitude de passage . Un constat d’huissier a été établit .Cela n’est pas un problème d’urbanisme mais il s’agit d’une affaire privée le précédent Maire Edouard TRUC a bien répondu c’est clair ! Si Alain n’avait pas réagit cette servitude de passage se perdra et Alain GIRELLI devra s’en créer une nouvelle cela est dans le code de procédure .Alain a du saisir un avocat spécialiste du droit de l’urbanisme à AIX en PROVENCE.

    GIRELLI Gilbert a par le passé procédé ainsi et volé le passage à des personnes âgées Porte Sarrasine à Fayence. Beaucoup de Fayençois s’en souviennent encore et toujours. Il n’a jamais pu accéder à la Magistrature suprême de Fayence devinez pourquoi ? C’est un grand manipulateur aigri et frustré .Il a tissé un réseau avec le personnel des bureau en mairie de Fayence en étant dans la place durant toutes ces années sans même être une seule fois adjoint au Maire …

    1. Sachant que de POS a été « cassé » par l’ASSOCIATION de Miche COULOMB ,le frère d’Alain GIRELLI a écrit au Préfet et a la DDE pour mettre en porte à faux le permis légal du garage d’Alain Girelli et son modificatif de changement en atelier d’affectation: atelier- galerie d’artiste comme il existe aussi à SEILLANS avec Orange Tree et à TOURRETTES avec Hung’Art. Outre le fait d’accueillir un artiste européen - voir Association Alain Girelli "CRÉATIVITÉ DURABLE EN PAYS DE FAYENCE" - cet outil de travail servira bien sûr à des expositions ponctuelles à thème pour valoriser d’autres artistes du Pays de Fayence de d’autres des départements français.

    2. L’administration DDE direction départementale de l’Equipement a dressé un PV Procès verbal car bien sûr elle considère le POS actuel revenu 20 ou 30 années en arrière .A cette époque le chemin n’était pas communal, il n’y avait pas la grosse canalisation d’eau de la Ville et la zone était à 5000 et le COS à 0,05%.

    3. Le terrain d’Alain Girelli n’est pas située en zone inondable ou agricole mais sur une colline le Pey (définit l’endroit le plus haut et pas un poisson en provençal) C’est Alain Girelli qui a « ouvert la vanne » pour créer le passage du chemin communal goudronné et la conduite communale en vendant une surface de son terrain au propriétaire du dessus .Un promoteur MR FERAUD a par la suite pu vendre des terrains et il y a eu de nombreuses villas plus loin c’est au total plus de 16 villas qui se sont crées.

    4. Le terrain d’Alain GIRELLI porte un nouveau numéro comme lorsqu’on vend une voiture les plaques numérologique changent. La zone est passée à NBA 3000 et COS à 0,10 de 2001 jusqu’à Juin 2007.

    5. Alain Girelli ne s’en prend pas du tout à Jean-Luc FABRE Maire actuel mais espère bien qu’il restaurera la Zone comme elle a été depuis 7 années bien que son frère Girelli Gilbert a encore menacé d’attaquer la Mairie de Fayence au tribunal administratif si Mr Jean-Luc FABRE restaure la zone à NBA 3000 et COS à 0,10 %.Cela a été précisé par Mr Jean-Luc Fabre à la réunion du recours gracieux au mois d’aout. A ce moment là il n’y aura plus de problèmes pour que le modificatif de changement d’affectation du garage en atelier d’artiste soit accepter . Le pouvoir est bien sûr entre les mains du Maire Mr Jean-Luc FABRE c’est clair !

    6. Le Pays de Fayence a une situation Géostratégique vue de l’extérieur car des artiste de renommée mondiale y ont travaillé et vécu plus de 10 années Max ERNST et Dorothea TANNING qui a « insisté » pour offrir une collection et une sculpture monumentale de plusieurs millions d’euros à la ville de SEILLANS.
    Alain Girelli défend ce projet artistique : Association Alain Girelli "CRÉATIVITÉ DURABLE EN PAYS DE FAYENCE" qui ne coûtera rien au Pays de Fayence ! L’arrivée de Picasso à Vallauris 06, où Il s’installe de 1948 à 1955, à marqué l’âge d’or pour la « ville aux cent potiers ». Dans son sillage, d’anciennes fabriques renouvellent leur production dans un style fantaisiste ou au contraire, perpétuent la tradition des tourneurs, alors que de nombreux
    artistes débarquent sur la commune…

    RépondreSupprimer
  17. eh ben c'est ce que je disai :Alain doit casser la gueule à Gilbert, çà ira mieux après

    Y a aussi deux autre batiment contemporain sur callian : WELDOM et SPORT2000 mais le pos devrait bien interdire le contemporain car c'est moche dans notre belle Provence

    pa bo çà

    RépondreSupprimer
  18. vous préférez le néo provençal sans doute ?
    Ben ce n'est ni plus ni moins que du contemporain mon cher !

    RépondreSupprimer

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.