lundi, mars 09, 2009

Disparition des abeilles; agents de pollinisation à l'origine de nos fruits et de nos céréales.

La disparition des abeilles est bien documentée. Voir ce documentaire sur le sujet.

6 commentaires:

  1. Ce n'est pas nouveau, l'alerte est déjà donnée depuis une décénnie, mais
    au fond tout le monde s'en fout !
    On applaudit au miracle de nos fusées
    qui amèneront à des années lumières de notre très chère terre nos élus,
    tandis que nous resterons plantés là comme des andouilles
    à compter les abeilles !!simples questions : qui finance ces programmes
    des vols spaciaux ??? et qui en profitera ???

    RépondreSupprimer
  2. En tous cas, certains secteurs du pays de Fayence ne valent strictement rien pour l'apiculture, meme dispensée avec tous les soins. Alors qu'ailleurs je créais des colonies sans problèmes j'en ai perdu des quantités et seules une ou deux survivent, sans rien donner mais au contraire consomment car elles ne trouvent rien à manger la plupart du temps. Les anciens du coin disent qu'ils y avait des colonies vigoureuses dans le temps, mais maintenant, sans transumance en montagne c'est peine perdue. Et pourtant on ne peut pas incriminer le "gaucho" ou autre saloperie chimique car il n'y a pratiquement plus d'agriculture. J'ai de sérieux doutes quant à l'origine locale des miels vendus pour etre "du pays".

    RépondreSupprimer
  3. un peu d'humour dominical...

    ça me refile le "BOURDON" !

    RépondreSupprimer
  4. Moi aussi ça me file le bourdon!!!!

    RépondreSupprimer
  5. SI tout les citadins qui viennent habiter notre Canton respectez la nature et arrêter de tondre à 2 cm toute l'herbe comme si il avait de la pelouse de terrain de foot ou de golf, les abeilles auraient à manger!!!!
    pissenlit, trèfle, ciste, thym, romain, lavande, rose, marguerite...etc.
    Mais non, maintenant si on a un jardin et qu'il ne fait pas 2cm de haut max, c'est moche, c'est pas bien, c'est pas entretenu....
    Vive le béton dans le Canton...tiens ça rime en plus.
    Dommage que notre Canton devienne ce qu'il devient :-(

    RépondreSupprimer
  6. Ce commentaire me rappelle le livre de Gilles Clément, "l'éloge des vagabondes" que j'avais trouvé aux jardins du Rayol. Il dit la même chose que vous concernant la manie de couper toute herbe qui dépasse. Concernant les abeilles, c'est sans doute plus compliqué; se référer aux spécialistes - apiculteurs et éthologistes: pollinisation, comportement des abeilles, direction des sources de nourriture et distance de leur ruche, etc... et la danse des abeilles étudiée une vie durant par l'éthologiste autrichien Karl von Frisch .

    RépondreSupprimer

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.