dimanche, août 09, 2009

Un site de traitement valorisation des déblais de terrassements sur la commune de Tourrettes

La société Alain Taxil procède en ce moment à d'importants travaux de traitement valorisation de déblais de terrassement, sur un terrain agricole qui lui appartient à Tourrettes, sur la RD562 côté Nord à proximité des services techniques de Tourrettes.

9 commentaires:

  1. C'est de l'info ou une proposition commerciale bientôt dans le canton il vas y avoir plus de centre de valorisation des déblais de chantier que de maison a construire!.

    RépondreSupprimer
  2. Trés bien oui et alors ? aprés Fayence ,Tourrettes vraiment ça "Bouge".

    RépondreSupprimer
  3. trois points semblent ne pas avoir été respectés dans cette affaire :

    1/ demande préalable d'autorisation de dépot de remblais (?) déchets (?) terre (?)...
    2/ proximité d'un cours d'eau (le Chautard) avec tous les risques de lixiviation ou d'écoulements de substance éventuellement présentes dans ces déblais
    3/ Analyse préalable et obligatoire de tels dépots....omise d'après mes renseignements.

    A mon sens, l'entreprise est loin d'avoir satisfait à toutes ses obligations...

    RépondreSupprimer
  4. la guerre des centres de valorisation est ouverte. A force de valoriser les déchets, on risque dévaloriser le patrimoine !

    RépondreSupprimer
  5. Pendant que certains veulent valoriser les déchets, d'autres sont bien déterminés à valoriser au maximum la moindre surface de sol, quitte a repousser la nature et tout en étant assez habiles pour vous présenter leurs intentions comme de l'écologie. Informez vous sur les modifications de POS en cours : c'est édifiant.

    RépondreSupprimer
  6. Une plainte aurait été déposée a l'encontre de la société Taxil, par une autre entreprise (concurrente ?) du Canton.
    A suivre...

    RépondreSupprimer
  7. Pas difficile de deviner qui. la police municipale est allée constater; Taxil n'a pas le droit de faire cela.

    RépondreSupprimer
  8. Il s'avèrerait que c'est la société Bertrand qui amène ces déblais à valoriser (...)sur le terrain concerné, appartenant à Taxil.
    Je suis peut être parano mais si les déblais du terrain où se situe le projet immobilier de Fayence Real Estate arrivaient un jour là - tout à fait fortuitement - il y aurait fort à craindre qu'ils ne fussent fortement pollués par des années de vidange sauvage d'huiles de moteur...
    Décidément on est loin, loin, des bonnes intentions de l'Agenda 21 !

    RépondreSupprimer
  9. Je sais que la police municipale est venue et a demandé la cessation de ces activités. Bertrand a un site en face de Lafarge en bordure Est de Lombardie où des déblais de BTP sont déposés aussi; derrière des habitations.

    RépondreSupprimer

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.