mardi, novembre 03, 2009

Le SCOT un document de Michel Coulomb pour CEI en 2005

Il me plait de publier ce document pdf préparé en son temps par Michel Coulomb élu de Fayence sur le SCOT. Il avait fait ce travail pour CEI, l'association "construire ensemble l'intercommunalité, qui sous la présidence d'Anne Grimault récémment rentrée au CM de Fayence pour remplacer une démissionnaire, a œuvré utilement pour la création de notre SCOT avec François Cavallier. Le document n'a pratiquement pas pris de rides.

11 commentaires:

  1. ATTENTION, Anne GRIMAUlT n’est pas encore rentrée au conseil municipal ; cela se décidera avec l’équipe « Agir plus ensemble » lors d’une prochaine réunion et avant le prochain CM.

    RépondreSupprimer
  2. avec un BAC plus cinq çà doit être compréhensible, mais avec un certif. on retient ce que l'on peut, croyez moi... il ressort une totale volonté : de la mixité sociale ou (OU) la lutte contre la ségrégation par l'habitat ! donc la déclaration de CAMILLE BOUGE sur le dernier VAR INFORMATION était pleinement réfléchie...
    enfin, "concertation"(très à la mode, idéale pour parler que de l'intérêt général, concertaion, donc avec les habitants, n'est-elle pas à inventer ? Celà il fallait la pondre, et je continue
    à dire (celà ne regarde que moi), on continue à nous prendre pour des veaux, à défaut d'autrechose.
    MICHEL COULOMB de sensibilité de gauche tout de même à dû trouver dans cette élaboration motif à satisfaction, raison pour laquelle
    il prit une veste... mais ce SCOT ressemblera plus tard à cette conception... la nature humaine de la FRANCE restera toujours aussi étrange !!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  3. Monsieur Pierre et Madame Elisabeth RATCLIFFE,

    Vous aviez posé une ou plusieurs questions pertinentes à Monsieur Michel COULOMB voir :ci-dessous …

    « Cher Michel Coulomb
    Vous dites "Je n’ai absolument pas changé d’avis à propos de la révision du POS pour le superU.... ", Permettez moi d'en douter.

    Vous avez commencé par accepter le projet. Sans doute n'aviez vous pas réalisé ce que vous acceptiez. Vous avez ensuite expliqué que c'était pour que l'enquête ait lieu. Mais l'enquête devait avoir lieu quel que soit votre position, accord ou pas....
    Vous avez ensuite changé de position, plus conforme à vos vues selon moi.... mais vous n'êtes pas intervenu durant l'enquête et en fin d'enquête vous dites, "je vous l'avais bien dit..."

    C'est là une position ambigüe que je reproche précisément aux politiques et qui fut, selon moi, la cause de votre malheureux échec aux municipales en 2008. »

    Monsieur Michel COULOMB est un fin limier en ce qui concerne la politique.
    Avec votre Blog du Pays de Fayence il est possible de poser…les bonnes questions…
    Nous aimerions lire les réponses de Monsieur Michel COULOMB à vos questions « embarrassantes » ci-dessus ? Osera-t-il sans langue de bois ?

    Nous devons constater que Monsieur Michel COULOMB a fait un travail remarquable en 2005 ce SCOT pour CEI …
    Quel dommage que l’association Jean-Luc FABRE et Michel COULOMB n’ai pu aboutir pour des motifs « d’égo » de l’un et de l’autre…
    En effet ces deux messieurs s’étaient concerté pour une liste commune et gagner sur Edouard TRUC ( tout le monde est au courant de la « brouille entres eux !)

    Pour la Ville de FAYENCE ces deux enfants du pays auraient fait des bonnes choses pour les Fayençoises et les Fayençois .

    Le grand malheur a été l’arrivée le NAIN Jacques qui manipule tout le monde et il pense arriver à imposer ses vues et ses projets aux Fayençoises et Fayençois …
    Nous n’avons pas les violences des Corses mais les Fayençoises et les Fayençoises ne sont ni des courges, endives, melons et/ou tout le « saint-frusquin »…

    NAIN Jacques « le fourbe » n’est sympathique à personne …

    Boutons le NAIN Jacques hors du pouvoir de la Ville de FAYENCE…





    Jeanne d'Arc N° 2

    RépondreSupprimer
  4. Je pense que Michel Coulomb n'a pas usé de la bonne stratégie. Stratégie= moyens que l'on met en œuvre pour atteindre un objectif. C'est vraiment dommage car il a une bonne équipe avec lui - un élément de la stratégie; ensuite sa tactique vis à vis de JLF a échoué; dommage encore. Espérons mieux avec le SCOT car celui-ci doit progresser vivement; les "décideurs locaux" doivent se mettre au travail sur le PADD et ne pas attendre que le bureau d'études ponde tout tout seul. Chacun doit donner son avis et nous le ferons dans ce blog.

    RépondreSupprimer
  5. Le projet de SCOT 2005, portant le nom de Mr. Coulomb, fleure bon son socialisme tendance Mélanchon. C'est un pot-pourri de formules partisanes avec mise en avant des grands noms de l'intelligentia gogo-bobo. Il est possible que nous arrivions a cette très chère "mixité sociale", surtout souhaitée par ceux qui ne l'ont pas connue. Il est meme possible que certains élus, pourtant étiquetés UMP ou presque, y poussent par intérêt personnel. En invitant les gens en place actuellement a se serrer ou a dégager pour faire place a un afflu de population qui souhaiterait s'installer même là où il n'y a aucun espoir de travail mais une certitude de prise en charge, aux frais des autres, bien entendu. Pour le coup les voeux seraient enfin réalisés et nous aurions le plaisir d'entendre BOUGES TOI DE LA QUE JE M'Y METTE. Une forme de cohérence en somme.

    RépondreSupprimer
  6. Je suis 100% d'accoord avec cela. Je l'ai dit dans mon billet sur le SCOT. En effet, c'est facile à évaluer. Prenons une commune de 5000 habitants; cela fait environ 2500 logements. 20% cela fait 500 logements donc 1250 habitants de statut "logement social". Y a t il une telle population par exemple à Fayence ou à Montauroux? Clairement non! nous sommes un population résidentielle constituée de migrants relativement aisés. On ne va tout de même pas "importer" des gens ayant le profil adéquat. Ce 20% de logements sociaux ne peut pas être pris au "pied de la lettre". Une façon de ne pas avoir de problème est donc de rester à moins de 3500 habitants - 3000 - est l'objectif de Tourrettes et de Callian qui en sont déjà là. Je ne sais d'où vous tenez que Camille Bouge parle de doubler la population du canton. En revanche je l'ai entendu dans la bouche de Jean Pierre Bottero et de Jean Luc Fabre. C'est ce qu'il faut arrêter selon moi.

    RépondreSupprimer
  7. Mr. RATCLIFF : Voyez "LE VAR INFORMATION", hebdomadaire économique du VAR, n°4333 du vendredi 23 octbre 2009 rubrique
    "Les politiques publiques à l'épreuve du logement, ACTE des 2eme assises du logement pour actifs (suite) - sous titre : l'effort des maires en faveur du logement "maitrise foncière, urbanisme opérationnel".
    CAMILLE BOUGE, maire de TOURRETTES avec sa photo "souriante".
    S'il le faut on pourra vous envoyer l'article.
    Par ailleurs, ceci n'est pas une nouveauté, tous les maires savent
    parfaitement ce processus, mais se sont tus. Mr BOUGE sans malice,
    n'a rien dévoilé, mais mis sur la scène publique ce grand projet dans "l"intérêt" général, trouvant cette expérience remarquable.. mais qui trouve cependant une limite, dans l'attribution des logements !!!! sans commentaire !

    RépondreSupprimer
  8. Merci de m'envoyer l'article de "le Var Information".

    RépondreSupprimer
  9. Mr. Pratclif. En plus de la lecture de l'article de Var Matin, je vous suggère d'aborder la question de l'extention de l'habitat (donc de la population recensée, permanente ou non) avec le maire de Tourrettes. Vous comprendrez rapidement que la limite obligeant aux 20 % de logements dits sociaux sera vite atteinte. Ensuite, la loi est la loi et si une commune est obligée de s'y plier il faudra bien qu'elle y passe ou qu'elle paie. La question de trouver des logements abordables pour les gens DU CANTON est une autre affaire dont il est légitime et humain de se préoccuper car il est révoltant qu'un jeune travailleur local ne puisse pas se loger si ses parents ne possèdent pas d'immobilier. Mais ce n'est pas dans ce sens que cela avance. A Tourrettes, la concurrente de mr. Bouge parlait dans son intention de programme d'une sorte de projet de hameau/hlm si j'ai bien compris pour répondre en partie à ce problème. Je n'en connais pas les détails, mais c'est peut etre une idée à creuser.

    RépondreSupprimer
  10. il n'y a pas que des résidentiels aisés sur le canton, ne restons pas aveugle chacun dans son clan il y a aussi des gens moins aisés courageux qui travaillent sur le canton et qui ne trouvent pas a se loger trop cher caution d'un mois obligatoire mais que certains migrants plus aisés passent a deux voir trois plus frais d'agence alors oui c'est logements sont les bienvenus, restons raisonables. chacun a droit a une place.

    RépondreSupprimer
  11. Avec ces histoires de quotas, pas sûr que chacun trouve son bonheur dans le "secteur" au niveau du logement, c'est la raison d'une très forte mobilisation sans aucune distinction de maintenir comme définitivement acquis les droits de logements à ceux déjà
    en place ! Normal, non ? simple question !!!! Ainsi Mr BOUGE n'aura pas a se poser tant de questions !!

    RépondreSupprimer

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.