mardi, décembre 01, 2009

L'HyperU a été voté pour l'essor économique de Fayence; quoi maintenant?

17 commentaires:

  1. Il faudra tout faire pour détrôner ce grand-petit _
    fils de….
    Jean-Luc 1er à dit qu’il voulait son château ici !!

    Mon dieu ! S’il pense qu’il sera réélu à 70% par
    toute la population Fayençoise ?
    Ce n’est pas joué d’avance pour ce petit
    monsieur poussé par son NAIN J. de la Ville !!!

    Son HYPER Château U U U près du célèbre
    Vol à voile de Fayence n’est pas près d’avoir
    « du vent dans les voiles » …
    C’est plutôt autre chose de nauséabond et pas
    très clair qui en sortira …

    Comme on dit « Robert FABRE doit se retourner
    dans sa tombe » !!!

    Votre lettre et votre analyse Monsieur RATCLIFFE
    est tout à fait judicieuse ….
    Les arguments du Roitelet JL F ne sont que foutaise
    et de la poudre aux yeux !
    Ce Monsieur n’éblouit que lui-même !!!

    Nous allons tout faire pour que ce projet n’aboutisse pas !
    Dans la légalité et non pas en marge comme nous
    montre l’exemple de ce Grand-petit Maire Jean-Luc 1er !


    ROBIN DES BOIS DES CAMANDRONS

    RépondreSupprimer
  2. patrick schreiber01 décembre, 2009 11:12

    triste lundi pour fayence, l'ouverture évitable d'un processus contentieux qui démontrera que le conseil actuel n'est en phase ni avec la règlementation de l'urbanisme, ni avec les préoccupations de nombreux fayençois, ni avec la réalité économique qui ne passe pas par l'assujettissement du long terme à des préoccupations superficielles et immédiates,
    par exemple, il devrait être évident à tous que le développement de l'emploi marchand relève aujourd'hui de la sphère cantonale ou de la cdc, l'éventuelle création de qq emplois à fayence, seul élément attachant du dossier, ne pourra donc se faire pour ce marché mature des plus liquides qu'au détriment des mêmes emplois sur d'autres points de notre territoire, est il ainsi raisonnable de pousser super u à débourser (si ses banquiers le suivent) 50 000 000€ (330 000 000F) pour déplacer 20/30 salariés assez mal payés de montauroux à fayence?
    ne pas perdre de vue, aussi, que ces 50 000 000€ seront payés par les clients sur 20 ans par exemple, soit 10 000€ par tête, ce qui me laisse sceptique sur la position concurrentielle à terme de l'enseigne au temps des hard discount!
    quelques semaines encore pour sortir de ce piège, mais guère de chances de voir les responsables retrouver la bonne distance, reste donc à organiser la résistance indispensable...

    RépondreSupprimer
  3. Et quand bien même l'enseigne Super U partirait, il y en a d'autres qui attendent la place comme Casino ou Mini-Carrefour. Si cette enseigne partait ailleurs dans le canton elle trouverait déjà sur sa route Intermarché et Leclerc, sans parler de la nouvelle enseigne discount en construction au rond point Agora de Callian. ceci n'était que du chantage et qu'a bien pu donner Super U à notre maire pour qu'il défende ces intérets privés de cette façon? Monsieur le maire, la plupart des emplois de Super U sont précaires et mal payés, le personnel mal considéré avec une ambiance détestable. Faites vous aussi partie de ces négriers modernes ? Avez vous l'engagement de ces 30 emplois comme étant réservés aux "locaux" en temps plein et en CDI ?
    Nul doute qu'un recours auprès du tribunal aboutira car un président ne désavouera pas sa commissaire enqueteuse. l'histoire va mal tourner et durer au bas mot 5 à 6 ans. d'ici là, nous aurons eu d'autres élections municipales et nous aurons changé d'équipe !

    RépondreSupprimer
  4. SARKO dit, l'ETAT n'augmente pas les impots, j'espère que celà sera de même pour les régions, et les petits maires...pour FAYENCE rendez-vous en 2010/2011... car entre être entraineur de foot, et essayer de faire de l'économie politique, c'est un peu différent !!

    RépondreSupprimer
  5. La réponse de MICHEL COULOMP très intéressante et objective. Peut-être mise sur votre blog ?

    RépondreSupprimer
  6. Une très bonne analyse de Monsieur Patrick
    SCHREIBER le_ 01 décembre, 2009 11:12
    Notre petit génie local de fils de …alias
    Jean-Luc 1er FABRE …Ce petit monsieur
    se conduit envers la majorité de la population
    de FAYENCE comme _un voyou_ qui ne respecte
    pas la démocratie élémentaire du résultat
    défavorable surtout …
    il s’autorise un plaidoyer virulent contre la dame
    commissaire enquêteuse
    qui a réaliser un travail honnête et clair !

    « Pour l’essor économique de FAYENCE »JL F

    Le sens du ROBERT illustré : ESSOR élan
    Impulsion …l’essor de son imagination …
    ( ça c’est à démontrer…)
    Développement hardi et fécond … croissance ...

    Le bon sens du ROBERT son papa FABRE… il lui
    conseillerai fé..pas..l’ cond et détend ton ressort
    ta croissance mentale n’est pas bien finie … !!!

    COOL RAOUL

    RépondreSupprimer
  7. L'élection passée, il fallait digérer
    toutes les promesses. Sur la lancée,
    assistant aux assemblées générales des assos du secteur, le revoilà en transe avec d'autres idées "géniales", la dernière en date, PARIS PLAGE à FAYENCE pour une semaine bouliste en pleine saison, ensablement du parking P1 pour les concours... tant qu'a faire, tournoi de volley sur sable (pas mal), recherchons autres idées à lui fournir...il y a peut-être un problème...????

    RépondreSupprimer
  8. Observé durant ses allocutions, ses emballements, je pense à des momtées de tensions importantes (apport de sang dans les parties supérieures=)
    ceci caractéristique d'enfant gâté,
    ou de mal baisé. Celà se soigne, mais surement pas dans cette méthode, car il ne faudra pas que cet élu oublie la grande qualité intellectuelle qui anime nos concitoyens forcèment pas proche de la mairie, maison du peuble,
    mais jusqu'à présent, pris de fou rire avec toutes ces histoires, préparent surement une riposte "intellectuelle..) !!

    RépondreSupprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  10. L'éssoré..conomique, le contribuable !

    RépondreSupprimer
  11. "L'HYPER U a été voté pour l'essor
    économique de Fayence; quoi maintenant ? "

    Cela sera un essor comique pour le contribuable
    Les Fayençoises et Fayençois vont rire jaune !!
    L'éssoré..conomique, le contribuable !

    Qu’est ce l’Hyper hochet de Jean-Luc FABRE ?
    C’est « U U U »
    Le jouet extraordinaire de Clo Clo faisait- il « U » ?
    Non il ne faisait que « Zip » « Bap » et « Brrr » …

    Achille Zavatta

    RépondreSupprimer
  12. Je persiste, un tel entêtement ne peut être que lié à des promesses de contre-parties (à venir ou déjà octroyées); Mme Carrere n'a toujours pas répondu à cette question qui pourtant ne doit pas lui être étrangère
    ----------
    Message de Raspoutine non modéré et dans l'optique de mon billet de ce jour.

    RépondreSupprimer
  13. La main- mise (malencontreuse) de l'ancien entraineur de foot sur le nouveau destin du foot intercommunal de fAyENCE, et après la stupide mise à l'écart de l'ancien président GIMENEZ acteur de la montée en PHA du club "phare"
    voilà des réusltats peu probands dans l'optique d'Au moins un maintien... Les émois du président de la commission des sports et de la jeunesse intercommunale sur l'évolution du club de foot cher
    à Mr BAGUR, maire de SAINT PAUL, totalement incongrus désormais,
    gérer le sport en général ainsi.. l'avenir est sombre... d'autant que CAMILLE BOUGE aura également son stade olympique d'athlétisme,
    avec (attention les yeux) huit pistes de sprint .... sans se soucier, lui aussi, du coût, de l'entretien et surtout de la qualité future des hommes pour
    l'encadrement !!! Nous sommes dans le délire le plus complet !!!!!
    iL Y A DONC INTERET D AVOIR UN SUPER PARTENAIRE!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  14. Fils de la mère DENIS, il veut laver plus blanc que blanc, tandis que son collège veut nous passer à*l'essoreuse... quelle est cette lessive qui réserve un petit "cadeau" ???? simple question !!!

    RépondreSupprimer
  15. Simple question posée à un éventuel homme de droit pénal : "quel est le tarif pour la prévarication" ?

    RépondreSupprimer
  16. A l'anonyme du 7 décembre parlant des projets "pharaonesques" de Camille Bouge : pourriez vous développer cette histoire de stade a multiples pistes. En tant que "tax payer" et en prévision de la disparition au moins partielle des recettes de la taxe professionnelle, je m'inquiète, d'autant que la gestion économique ne semble pas être un soucis majeur.

    RépondreSupprimer

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.