samedi, février 04, 2012

Electricité | Faut-il craindre une panne générale ?

En ces temps de froid polaire, tout le monde a le même réflexe : pousser le chauffage au maximum. Résultat : la consommation d’électricité est en train d’exploser. Elle a atteint 96 377 mégawatts (MW) jeudi à l’heure de pointe (19 heures), frôlant le pic absolu du 15 décembre 2010 (96 710 MW), selon les données de RTE, la filiale d’EDF qui gère le réseau haute tension français. Le sommet historique de la fin 2010 pourrait cependant être dépassé dès lundi prochain, RTE prévoyant une pointe à 98 700 MW ce jour-là. Cette estimation sera cependant affinée au gré des bulletins de Météo France. Alors faut-il craindre un black-out électrique, autrement dit une panne générale ? Non, répondent en chœur EDF et RTE. “Le système électrique, sous étroite surveillance, est en mesure de tenir le choc”, assure Hervé Mignon, directeur de l’économie, de la prospective et de la transparence chez RTE.... Lire.

Voir sur le site RTE écomix la production/consommation et les installations qui nous fournissent l'énergie en ce temps de froid. Si en région Est PACA il faut réduire la consommation, pourquoi ne pas commencer par l'éclairage public? Sans doute est-ce plus difficile que de demander aux ménages de réduire le nombre de leurs appareils connectés au réseau!

7 commentaires:

  1. A la conception, comme le disait Jean Raynaud :
    "il y a comme un défaut !". on a imposé ces centrales
    pour notre confort avec des risques non dissimulés,
    et voilà que l'on se demande si l'on ne va pas se geler les c..lles... ah ce modernisme... mais comble de l'ironie le démentèlement prévu aujourd'hui dans la tête
    de pseudo dirigeant ne peut être même pas envisagé avant trente ans pour la seule raison que nous ne connaissons pas encore le procédé...
    JEAN RIGOLE ANKHOR

    RépondreSupprimer
  2. lu sur Var Matin de ce jour: des communes ont réduit l'éclairage public notamment ldécoratif: Cagnes sur Mer, Nice métropole, le Tignet, Valberg, etc... à quand la même chose à Montauroux, et au Golf de Terre Blanche?

    RépondreSupprimer
  3. Que craindre dans notre canton ??? Douze Hectares de sacrifiées pour une pseudo ferme bio voltaïque à Callian ?
    s'il le faut nous enverrons la municipale réquisitionner
    quelques kilowatts - normal - non ??
    JEAN KIRI

    RépondreSupprimer
  4. le "varan" panne... tout celà relatif aux gorges du Verdon sauvé par les écolos ??? un moyen de pression comme un autre ?? Si atteint la limite du concevable,pourquoi ne pas arrêter de construire ???
    Pourquoi envisager le tranfert de population du littoral ?
    L'AN POUL.

    RépondreSupprimer
  5. Formi - formidable, tout c'est bien passé grâce aux turbines du lac tournant à plein régime... la France grande consommatrice d'énergie est passée à côté de la grande panne !!!! pas partout ??? non sans blague ???
    Tourrettes sans lumière durant douze heures ??? non ???
    Même plus ??? non ??? mais alors à quoi sert cette pseudo
    ferme-centrale callainnaise ??? juste une pompe à fric ??
    ah bon, écolo j'suis déçu... va bientôt être réchetée par EDF ??? mais EDF c'est nous ?? non sans blague !!! mais
    j'espère à prix coûtant... les deux associés concepteurs
    de cette belle entreprise iissus tous deux d'EDF feront bien un effort ??? enfin , notre serviteur doit engrager
    pour ses ouailles de belles retombées ?? combien ???
    JEAN RIGOL

    RépondreSupprimer
  6. @Jean Rigol
    Ces commentaires d'un pseudo "anonyme" sont stupides et méchants! je les laisse pour la pédagogie!
    Sachez que des cellules photovoltaïques fournissent de l'électricité "fatale" quand il y a du soleil (fatale car obligatoirement produite et consommée), indépendemment de la température même à -15°. 6400 cellules de 1m2=1kW, cela constitue une puissance de 6400kW qui en 8 heures d'ensoleillement l'hiver, fournissent 51200kWh d'énergie électrique soit la consommation moyenne de jour de 700 foyers (*). Car c'est de la production de jour et hors périodes de pointe. Fournir 100GW de puissance lors des pointes, comme en cette période de grand froid, n'a rien a voir avec les installatons photovoltaïques.

    (*) compteurs de 12kW; 8 heures/jour; 70% d'utilisation.

    RépondreSupprimer
  7. Dont acte. Si le mauvais temps persiste, la centrale ne sert à rien, faudra dans tous les cas attendre les éclaircies.... arrêtez de nos faire rire, nos lèvres sont gerçées.
    ATCHOUMMM

    RépondreSupprimer

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.