mercredi, avril 04, 2012

Mélenchon : "Le torrent révolutionnaire des Français est sorti de son lit"

Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche à l'Elysée, a estimé mardi 3 avril soir que "le torrent révolutionnaire des Français est sorti de son lit". Il a par ailleurs réaffirmé à l'intention du PS qu'il ne pourra y avoir aucune majorité possible avec François Bayrou en cas de victoire. Lire...

Voir aussi:
Mélanchon est-il dangereux?
Mélanchon, le patricien en bleu de chauffe!
Mélanchon voit rouge!

2 commentaires:

  1. Mélanchon, un "révolutionnaire" en peau de lapin, cumulard, vivant depuis des décennies des deniers publics, avec des revenus mensuels reconnus de 35 à 40000 euros. Le prototype parfait du fonctionnaire qui agite le bol a constestations, mais sait parfaitement se goinfrer aux frais du peuple.
    Ses références a Robespierre, ce sanguinaire, même pas courageux, voir lâche, au moment de son éxécution - contrairement à Louis XVI qui a sut mourrir dignement, en font un rigolot qui, hélas enivre les âmes anesthésiées. Un clown, qui parfois s'y croit, mais saura vite revenir à la gamelle de ses amis socialistes si ceux-ci enlèvent le morceau et finissent la France. Après tout, c'est paut être le seul moyen de décourager tous les parasites de venir d'y faire engraisser cadeau!_

    RépondreSupprimer
  2. Il était temps ! assez fainéanté les enfants de la patrie ! debout il est l'heure d'été celà chamboule les habitudes tant pis, tous aux champs avec mémée LANCHON, avec les faux cils et les faux sept de vigne !!! dépéchez vous
    il n'y en aura pas pour tout le monde, sont déjà passés, les tchadors
    (rachats d'or), et des linquats missionnaires. Vive la sovietie française. Un petit poutou sur ta joue.

    RépondreSupprimer

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles.