mardi, octobre 16, 2012

Ce qui se passe en ce moment; des travaux importants.

Des travaux importants se déroulent en ce moment dans le pays de Fayence et le développement de la plaine se poursuit - à Montauroux au carrefour et au chemin de Fondurane.
Sur la D37, E2S procède au renforcement de la distribution d'eau potable vers le SEVE syndicat des eaux de l'est Var par la pose d'une conduite nouvelle pour remplacer l'ancienne vétuste.
Aux sorties de l'A8 des carrefours giratoires sont en cours de réalisation ainsi qu'un parking côté sud pour les auto partageurs.
Au carrefour de Fondurane une jardinerie est en cours de construction. Sur le chemin de Fondurane, l'ensemble commercial de 3 bâtiments s'achève (voir le billet sur ce projet mis à jour) et plus au sud, un grand bâtiment d'entrepôts et de bureaux s'achève aussi.
Voir photos...

Ensemble commercial en cours à Fondurane.

2 commentaires:

  1. à propos de ces bâtiments commerciaux, je lis ceci dans la newsletter N°6 octobre 2012, de François Cavallier sous le titre "humeur":

    Le rond-point des Quatre chemins, qui aura été très attendu, est en cours de construction. Le suivant sera celui du quartier Saint-Simon à Tourrettes. Ensuite, doit venir celui de Fondurane à Montauroux. On ne peut évidemment que s'étonner que la construction de grands bâtiments commerciaux avant les travaux du rond-point ait pu aussi bien déjouer la vigilance de la commune que celle du contrôle de la légalité. On se perd en conjecture sur le fait que, par surcroît, une bande de terrain nécessaire au Département et figurant sur les plans aurait été cédée au même propriétaire privé...Bref, ne nous attendons pas à ce que ce rond-point là, pourtant bien nécessaire, se fasse facilement.

    RépondreSupprimer
  2. et un lecteur qui se dit proche du dossier mais qui veut rester anonyme m'a écrit ceci; c'est un peu long, mais c'est de l'information et cela recoupe ce que dit François Cavallier.

    Sur les nouveaux immeubles derrière le carrefour de Fondurane, on parle de l'arrivée de Décathlon, Quick et Casa à Montauroux. Mais il n'y a pas de rond-point à cet endroit. Alors pourquoi le permis a-t-il été accordé?
    * Je me suis renseigné auprès de la sté chargée de la commercialisation; il y effectivement des commerçants intéressés mais ce ne sont pas ces enseignes là; on n'a pas voulu m'en dire plus NDLR

    Un premier permis pour ce même projet a été déposé en janvier 2007 qui s'est soldé par un refus du maire le 25 octobre 2007 à la SCI Mykonos. Ce projet consistait à créer un ensemble commercial d'une surface de plancher de 5.224 m2 dont 4.924 m2 d'activités commerciales, stockage et entrepôt et seulement 300 m2 de vente (3 ensembles de 100 m2 en pignon sur le chemin de Fondurane).

    En son temps, l'avis du maire en date du 22 avril 2007 était défavorable sur plusieurs points dont un niveau de desserte insuffisant (chemin de Fondurane étroit et raccordement sur RD 562) et préconisait la mise en place d'une convention pour participation aux divers travaux d'aménagement et la création d'un carrefour à Fondurane. Le gestionnaire de voirie consulté avait émis un avis défavorable

    Le pétitionnaire (SCI Mykonos) a déposé un recours gracieux jusqu'à initier ensuite une procédure judiciaire contre la mairie sur ce refus.

    La commune et la SCI Mykonos, pour éteindre la procédure en cours, ont signé en 2009 (date à confirmer) un protocole transactionnel suite aux réponses apportées par le pétitionnaire pour solutionner les différents points sur lesquels étaient basés le refus.

    Sur le volet de la desserte, la commune a effectivement solutionné l'étroitesse du chemin de Fondurane en négociant à l'amiable la cession gratuite de 1.019 m2 avec un calendrier établi pour ce faire mais a totalement oublié l'aménagement du carrefour de Fondurane dans la négociation.

    Le pétitionnaire a été prévoyant :

    1 - par la transaction, la commune renonce à la mise en place d'une PVR pour l'aménagement de voirie

    2 - par cette même transaction, la commune s'oblige à ne pas prendre d'emprise sur le terrain Ciffreo Bona, qui appartient au même propriétaire.

    Or il faut savoir qu'au POS de la commune, sur ce dernier terrain, le CG avait besoin de l'emplacement réservé 53 - au profit de la commune - pour réaliser la contre allée qui fait partie intégrante du projet de giratoire pour interdire définitivement les accés directs sur la RD 562.

    Suite à ce protocole transactionnel, la commune a retiré par arrêté son refus en date du 26 janvier 2010 - le permis du coup a été accordé sans qu'on le sache. La SCI Mykonos dans la foulée a déposé une demande de permis modificatif accordé le 22 juillet 2010 portant sur les points suivants :

    - surfaces de vente portées à 885 m2 au lieu de 300 m2 en diminuant les surfaces de stockage
    - façade plus attractive en gardant les volumes d'ensemble
    - décalage des bâtiments sur l'arrière pour être compatibles avec les cessions gratuites et diminution de 28 places de stationnement

    Ces modifications n'intéressant pas directement le département, la commune et son service instructeur ont jugé bon de ne pas consulter le gestionnaire de voirie. Voilà pourquoi et comment tout le monde a découvert ce projet à la mise en chantier effective des 3 bâtiments...

    RépondreSupprimer

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.