lundi, février 03, 2014

La question des déchets s'invite dans la campagne des municipales

3 commentaires:

  1. De quoi parlent-ils lorsqu'ils disent création d'une usine de traitement de déchets ultimes , incinérateur, centre d'enfouissement, TPMB ??? Attention un trou dans la colline n'est pas une usine c'est juste un trou dans la colline !!! On voit d'ailleurs que la photo de cet article fait encore un peu de pub à Pizzorno !! C'est affligeant quand on sait que l'explosion du coup des déchets est quand même dut en grosse partie de sa seule faute du à un déni de modernité et une soif sans fin d'argent frais !!!

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Pierre,

    On me signale que dans la rubrique annonces légales de Var Matin Edition St Raphaël – Fréjus du 30 janvier 2014 page 38 figure un avis d’enquête publique de la préfecture du Var, pris par Arrêté du 8 janvier 2014, ouverte du 17 février au 21 mars 2014 inclus concernant une demande déposée le 22 mai 2012 par la société SAS SO FO VAR (Jean-Marc Sclavo), d’exploiter en ZI du Capitou/Fréjus, une plate-forme de récupération, de tri et de valorisation de déchets non dangereux (114900 tonnes/an de déchets du BTP et 25000 tonnes/an de déchets métalliques)+ 300T/an de déchets dangereux (d’amiante, d’équipements électriques ou électroniques).
    Amitiés

    RépondreSupprimer
  3. William
    Il faut rattacher cela au billet sur les déchets du BTP et le guide de "Esterel terrassement" produit par Gérard Ferro avec le soutien du syndicat des recycleurs du BTP [lien]. Je suis en contact suivi avec Gérard Ferro.

    RépondreSupprimer

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles.