samedi, avril 12, 2014

Marine Le Pen à l'émission "des paroles et des actes".

Au  lendemain du second tour des élections municipales qui ont marqué la  progression du Front national dans les urnes, Marine Le Pen était  l'invitée de l'émission de David Pujadas "Des paroles et des actes" hier  jeudi sur France 2. Disons d’abord un mot sur la polémique qui a précédé l’émission. On sait, grâce au journaliste Jean Quatremer, que Marine Le Pen a refusé de se trouver confrontée à Martin Schulz, l’actuel président du Parlement européen, lequel est également chef de file des socialistes pour les élections européennes qui se tiendront le 25 mai prochain. Lire la suite...

3 commentaires:

  1. Elle les mouche tous ! Et encore, gentillette.. car il serait temps de demander des comptes à toutes classes politiques depuis quarante ans qui ont HYPOTHEQUE
    A VIE LA FRANCE contre de la pure démagogie. L'Europe se tourne vers des fronts nationaux, IL Y A COMME UN DEFAUT ??? !!!!
    FERNAND R.

    RépondreSupprimer
  2. Elle a bien fait de ne pas se laisser imposer cet imposteur socialo de Schultz. Nous, Français, tant décriés par ces connards de gauchistes germaniques, n'avons rien a leur lacher. Qu'ils aillent donc lécher le c. l de leurs copains. Il suffit bien de tous les rigolos gauchistes pour tenter de discrediter MLP. Elle les a renvoyés dans leurs buts et c'est très bien ainsi. Si les parasites apatrides locaux ne sont pas satisfaits, les Français, eux, s'en moquent.

    RépondreSupprimer

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.