lundi, septembre 26, 2016

Union du Parc National Régional du Verdon avec la commune de Draguignan

La mise en commun d'atouts entre communautés est une source de synergies. A quand quelque chose d'analogue entre le pays de Fayence et ses voisions. Ne restons pas isolés comme une micro-nation.

Bienvenue a Draguignan Verdon en Trigance

Le 25//9/2016 le village de Trigance accueillait la fête du Parc Naturel Régional du Verdon. Lequel a signé une convention de partenariat avec la cité du Dragon pour une meilleure synergie.


Hier. vers midi, alors que la fête battait son plein (voirci-contre). la fanfare s'est tue quelques minutes pour céder la place aux discours des élus et divers représentants du Parc Naturel Régional du Verdon. Le moment a surtout été l'occasion d'officialiser l'union du PNR avec la commune de Draguignan, via la signature d'une convention de partenariat. La cité du Dragon peut désormais se targuer d'être la . porte du Verdon!.
Un intitulé vendeur et aguichant sur un panneau de signalisation ou un dépliant touristique, bien sûr, tant la renommée des gorges du Verdon rayonne en France mais également dans le monde entier. Mais ici, l'affaire n'est pas qu'une question de sémantique. puisqu'un vrai pont va se batir entre les deux entités.

« Un double échange »


Bernard Clap, président du Parc analyse: -On va avoir des échanges culturels. économiques, d'informations, de sensibilisation pour les Drucenois. Mais aussi d'éducation dans les écoles, les collèges. On va pouvoir échanger ce que le Parc et le territoire portent comme valeurs-.
Citant en exemple la venue d'artistes, la promotion de produits du terroir. les sorties scolaires clans le Verdon, la diffusion de messages de sensibilisation au respect du Verdon ou l'organisation d'événementiels comme •' Le Verdon .s'affiche à Draguignan
Il ajoute: -c'est un double échange puisque le parc va aussi pouvoir aller sur la Dracénie. Et essayer d'aider a développer certaines activités économiques, en faisant partager notre expérience et notre savoir-faire-.

Une manne économique


De son côté, le maire de Draguignan. Richard Strambio, qui porte ce projet depuis le début de sa mandature, rappelait que les échanges ont toujours existé entre le Verdon et la cité du Dragon. Au travers des foires, des transhumances. des voies de communication romaines... -Cette signature est l'occasion de remettre en avant le lien qui nous a toujours viscéralement unis. Ce n'est pas qu'un acte de publicité. Draguignan porte du Verdon c'est quelque chose de tout naturel. Et c'est l'opportunité de mettre en avant notre culture-. L'élu, compte bien que sa ville bénéficiera. grace â ce partenariat. de la manne culturelle et touristique que représente le Verdon.

Signalons que semblable convention devrait prochainement être signée entre le Parc Naturel Régional du Verdon et la commune de Digne.  Mais elle ne sera pas calquée sur celle Draguignan. On le fait au cas par cas. selon les envies, les besoins et les particularités des territoires;. indique Bernard Clap.   

Source: P. MACHIMOT Var Matin 25/9/2016.


Carton plein pour la fête


Cette 14e fête du Parc Naturel Régional du Verdon a une nouvelle fois tapé dans le mille. Attirant des centaines visiteurs tout au long de la journée autour du patrimoine naturel et culturel de ce territoire rural et exceptionnel. Sur place et au son de la fanfare, les badauds pouvaient ainsi goûter aux délices locaux, participer à des ateliers (botanique ou de vannerie, pelote...), assister à des conférences (sur les loups notamment) ou à divers spectacles de théâtre. les enfants n'étaient pas en reste. Outre les ateliers ludiques et découverte, ils ont pu profiter de balades à poney, écouter une lecture sous un arbre ou prendre part à divers jeux. Nombre de visiteurs ont par ailleurs profité du temps radieux pour sortir les nappes et pique-niquer dans les prés bordant Trigance. Cette fête a été un vrai moment de convivialité et d'échanges.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.