vendredi, novembre 04, 2016

Belug; une monnaie locale en pays de Fayence? peut-être vers la fin 2017?

La rencontre "Force et Confiance" de ce jeudi 3 novembre fut consacrée au projet de création d'une monnaie locale en pays de Fayence: Le Bélug  -  ce qui  signifie étincelle en provençal. Car ce projet est porté par  l'association "Étincelles" une émanation de Demain Pays de Fayence.


Une présentation d'une heure très complète fut faite par Bruno Bazire et Aurélien Arriaga...  Voir  leur présentation ici.

Liens:
L'invitation Force et Confiance

Page Facebook de l'association Demain Pays de Fayence
 
Tous les liens google sur le projet de monnaie locale Bélug

Toutes les monnaies locales en France 

 Les monnaies locales monnaies locales un moyen d'échapper au carcan de l'euro?

Tous  les billets du blog sur les monnaies locales

L'assistance fut nombreuse et le choix de la salle au centre culturel de Fayence judicieux, car permettant une projection. A renouveler sous cette forme si possible.

Le débat  qui suivit fut aussi très intéressant, avec des questions et réponses d'éclaircissement par les conférenciers.

Pour ma part, j'ai retenu ceci:


René Ugo président de notre Communauté de Communes a dit que la CdC était favorable au projet; qu'un chargé de mission économie était mainenant en place  et que celui-ci serait l'interlocuteur de l'association Etincelles pour le projet.

Le projet requiert une subvention de la région PACA pour le recrutement d'un permanent, de compétences comptabilité. Une demande est en cours d'instruction. Il s'agira d'un emploi  aidé. Une participante a questionné ce dispositif qui sera à la charge des contribuables.

Un participant a demandé si une monnaie locale n'était pas une régression au "Moyen Âge"

J'ai demandé quelle était la vitesse de circulation des 70000€ de monnaie locale l'Elef émise à Chambéry depuis novembre 2014. Il serait facile de demander aux 110 commerçants de donner leur chiffre d'affaires en Elef en  2016, d'en faire le total et de le rapporter aux 70000€ émis et en circulation. Ce rapport indiquera le succès de cette monnaie.

J'ai aussi fait la remarque que les monnaies locales étaient un moyen d'échapper au carcan de l'euro et que c'était sans doute la raison pour laquelle les pouvoirs publiques y sont favorables. Cette remarque  n'a pas été bien comprise. C''est pourquoi j'en donne un développement ici. D'autant que ma réflexion sur ce point est une réponse à celle sur le retour au Moyen Âge.

Voici trois articles trouvés sur contrepoints.org... qui donnent une autre vision.


Le vrai danger du « consommer local »
Des limites des monnaies complémentaires
Produire et consommer local , la folle utopie écolo

3 commentaires:

  1. pourquoi faire simple (utiliser la monnaie habituelle) quand on peut faire compliqué (aux frais de la collectivité à travers un emploi aidé) ?
    les mêmes se demandent peut être pourquoi il y a (éventuellement) qq centaines de milliers de fonctionnaires de trop en france?

    RépondreSupprimer
  2. en résumé très convivial, mais économiquement absurde.
    à quand l'idée d'un fayencexit? regardez à proximité : monaco s'en tire pas mal? et rené a un petit air de rainier ...

    RépondreSupprimer

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles; et que les commentaires soient signés et accompagnés d'une adresse email valide.