samedi, octobre 07, 2017

Pastoralisme en pays de Fayence



Et si le pastoralisme,  l'élevage extensif d'ovins, de caprins et de bovins, était aussi la cause du changement climatique? C'est décoiffant ça!
Depuis longtemps j'ai lu des auteurs qui nous expliquent que le passage à l'agriculture - par la domestication des plantes et des animaux -  fut la première grande erreur de l'humanité. En voici un qui nous suggère que l'élevage en plein air contribuerait  au changement climatique;  qu'en devenant 100% végan  et en rendant les espaces d'élevage à la nature et à la biodiversité,  on absorberait tous les gaz à effet de serre émis depuis la révolution industrielle. Ainsi plus de changement climatique.  Voir l'article de George Monbiot

Voir mon fil rss sur l'agriculture

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles; et que les commentaires soient signés et accompagnés d'une adresse email valide.