samedi, décembre 02, 2017

Mons: conseil municipal ; une relation par Var Matin le 1 décembre

Christian Godet correspondant de Var Matin a relaté le CM de Mons de fin novembre 2017; son  information  me paraît trompeuse par son titre "les problèmes d'eau s'invitent au conseil" et par la photo mal choisie à mon sens.  Le sujet de l'eau n'est qu'une petite partie des délibérations du Conseil (voir ici):

  extrait de ce petit paragraphe où "Eliane Féraud alerte le conseil":
Comme dans d'autres villages du Pays de Fayence. la sécheresse pose problème et Eliane Féraud a alerté le conseil: Nous avons de gros soucis à propos de l'eau, car les pompes de la station de la Siagnole fonctionnent sans discontinuer et les factures d'électricité deviennent énormes.

Il manque une information importante pour que les lecteurs ne se trompent pas dans leurs interprétations.  Comme je connais le sujet je les précise. La commune de Mons dispose d'une source en amont, proche du Fil, par laquelle elle alimente par gravité les réservoirs de la commune qui distribuent l'eau potable à une grande partie de sa population. Seuls les quartiers de Transonive et de la Chesnaye sont alimentés depuis la Siagnole.

 Cette source est une des nombreuses résurgences de l'immense réseau karstique du plateau de Canjuers, l'Audibergue et la Montagne de Malay,  réserve d'eau naturelle dont les résurgences alimentent la Siagne, mais aussi le Loup, la Siagnole et toutes les petites  rivières, Camiole, Chautard, Camandre etc...

Mais cette source de Mons, haute en altitude, est tarie en raison de la sécheresse et du manque de pluies. Du coup, il faut utiliser la ressource de la Siagnole - bien plus  basse -   et pomper l'eau vers les réservoirs de la commune; c'est un coût d'électricité important non prévu dans le budget de la commune. Comme dans toute institution publique, dépenses et recettes doivent être en équilibre, il n'y a ni excédents ni déficits dans la gestion des finances communales c'est à dire dans le compte bancaire du Trésor qui lui est affecté. Voir le budget prévisionnel de Mons ici. Les factures d'électricité doivent être couvertes lors de leur présentation. A court terme ce sera par l'emprunt. Mais à long terme, si cette situation devait durer - si la commune ne pouvait plus être alimenté par sa source - par une augmentation sensible du prix de l'eau facturé aux habitants.

Rappel: Mons sans eau distribuée au robinet, ce n'est pas si loin dans le passé. Cf. Michel Germain.

1 commentaire:

  1. D'ailleurs madame le Maire de Mons possède un don fabuleux pour ne pas parler des choses qui fâchent et les mettre sous le tapis tout en se plaignant d'un manque de budget toute l'année de voeux en voeux !
    vivement 2020 ou 2021..... ?

    RépondreSupprimer

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.