dimanche, mars 18, 2018

Communauté de communes du pays de Fayence: immobilisme?

Quatre ans après les élections de mars 2014, je m'interroge sur l'apparent immobilisme de la CdC du pays de Fayence. !!! 

Mis à part les déchets, une des compétences obliglatoires financée par la taxe d'enlèvement des ordures ménagères , laTEOM, sous l'impulsion de Michel Tosan maire de Bagnols en Forêt commune où se  situe la décharge des Lauriers, force est de constater le peu d'évolution et d'améliorations visibles et concrètes de notre espace de vie commun, je veux dire la plaine entre Colle Noire, la RD562  et le triangle D19, D562 et D563. Le récent contrat de ruralité incite à aller plus loin dans ces questionnements, alors que les ressources des finances de notre EPCI sont saines et maîtrisées  dit Madame Laurence ALLEMAND-DENY, trésorière, de la  Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP), ce qui permet plus d'investissements. On va voir que justement, un plan pluri annuel d'investissements  est bien là pour près de 18 millions d'€ au total sur 4 années 2018, 2019, 2020 et 2021 c'est à dire jusqu'à la fin du mandat en cours.

Je m'interroge donc sur la situation de notre CdC, collectivité de 28000 habitants, territoire de 412km2, 9 communes dispersées et séparées par de grands espaces naturels, avec une zone d'activités communes en expansion: la plaine de Fayence. Mais avant cela, il faut remonter à l'origine de notre CdC,  à ses statuts, à ses compétences obligatoires et transférées par les communes, à leur évolution, et aux élections de 2014. Suite...

6 commentaires:

  1. Mais cet immobilisme est plus qu'apparent c'est une réalité.
    Vos hypothèses sont fondés à savoir le manque de dirigisme et d'autorité , peu ou pas de visions pour l'avenir , peu ou as de concensus dans les commissions....
    Par contre rénovation à Tassy, maison de pays , maison du lac ,
    frais de fonctionnement et masse salariales vont bon train.
    Je pense que ces gens n'ont pas encore compris l'intérêt de se regrouper en comcom , epci ...
    ça va être long trois ans !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. vous mettez le doigt dessus "ces gens n'ont pas encore compris l'intérêt de se regrouper en comcom"
      C'est 9 communes séparées avec des maires et des élus ayant chacun leurs egos et leurs visions restreintes "communales". C'est un constat de la réalité, pas une critique. Le seul espace "commun" est la plaine. Le seul domaine d'action commun tangible a été la gestion des déchets; c'est près de 50% de l'activité; comme ce fut la principale activité du SIVOM qui a précédé la CdC. Le SCOT est l'horizon à atteindre.

      Supprimer
  2. On a connu le dirigisme de Bottero

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous parlons de présent et d'avenir, pas du passé.
      sur" l'ère Bottero" il y aurait tant à dire !
      mais pas que lui...

      Supprimer
  3. Le pire est dans le fait que l incompetence que l on peut decouvrir au sujet de maire sur sa commune se retrouve en meme temps en comcom puissu ils y sont dirigeants egalement...nous sommes punis deux fois..

    RépondreSupprimer
  4. Et oui la fameuse double peine !

    RépondreSupprimer

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.