samedi, décembre 15, 2018

Forage Tassy 2 dans la plaine de Fayence

L'opposition de propriétaires fonciers affectés d'une servitude publique, par les périmètres de protection rapproché (PPR) de ce forage, destiné à la production d'eau pour la consommation humaine, a  malencontreusement été relancée par une erreur de l'administration départementale.
J'ai connaissance d'une des lettres recommandées avec accusé de réception  que le service "gestion immobilière et foncière"  du département du Var a envoyées à tous les  propriétaires fonciers dont les parcelles sont grèvées de servitude publique, par les mesures de protection des eaux souterraines  pompées  par le forage de Tassy 2.Suite...

4 commentaires:

  1. Dans cette affaire, Bouge, qui n'en est pas à cela près, cherche encore a faire du clientélisme en exploitant tout et n'importe quoi. Décidément, ce n'est pas la sincérité qui le dévore. J'espère qu'il giclera aux prochaines élections, lui et ses supots.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tous dehors .sauf mr Pellegrino...

      Supprimer
    2. le nombre d'Alex Pellegrino sur linkedIn est impressionnant!!!! http://bit.ly/2GvDg9O

      Supprimer
  2. Rebelote avec Bouge le clientèliste (aux frais des autres) : Nous apprenons dans une parution locale que le baron a décidé d'offrir une subvention a deux bonnes femmes, commerçantes à Tourrettes, pour leur permettre de participer au trip bien bobo mais faussement humanitaire, intitulé "le Aicha des gazelles"au Maroc. Il parait que sans cette "aide" leur projet aurait été compromis. aVIS AUX AMATEURS : si vous avez une lubie ou le désir de vous faire plaisir, n'oubliez pas de faire la cour au nabab. Les contribuable de Tourrettes (les autres s'en moquent) seront heureux de faire plaisir à ces dames grace à leur participation : la mairie n'a pas d'autre argent que celui qu'elle prélève sur les "payeurs". Après cela, il voudra mieux ne pas trop sortir le mouchoir de la pleurniche sur le manque de "moyens".

    RépondreSupprimer

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.