jeudi, décembre 27, 2018

Le travail doit payer ... quesaco?

Le travail paie, qu'est-ce à dire ? | L’économie par terre ou sur terre ? | Jean-Marie Harribey

Un excellent papier de Jean-Marie Harribey. Je me demande toujours pourquoi les gilets jaunes et tout le monde se plaint que les revenus stagnent, que les dépenses contraintes augmentent et amputent le pouvoir d'achat pas seulement des moins payés, mais de tout le monde... Mais à qui bénéficient  ces hausses de dépenses contraintes, car c'est un jeu à système de vases communicants que notre économie. Voici la réponse.

    Le leitmotiv libéral « il faut que le travail paie » masque le fait que, au sens propre, c’est le travail qui paie tout. Parce que seul le  travail engendre de la valeur ajoutée monétaire et que celle-ci, examinée en termes de répartition, se déverse en salaires, profits et  transferts sociaux. C’est donc le travail qui engendre tous les revenus. Ce ne serait pas exagéré de dire que ce sont les travailleurs qui paient les profits des capitalistes, en plus de leurs propres salaires,  les pensions aux retraités, les allocations aux chômeurs, etc. Ah, me  direz-vous, les employeurs paient la masse salariale, achètent les  machines, etc. Oui, ce faisant, ils avancent du capital. Et la  valeur ajoutée produite par les travailleurs les rembourse, avec en sus  le profit, qui accroît le capital... Bref, c'est l'activité de travail qui paie tout!

Lire la suite par Jean-Marie Harribey.

4 commentaires:

  1. Yann AMARE de continuer à penser que le passage des quarante cinq heures à trente cinq enrichissait l'individu, et que de recevoir chaque mois une paie net d'impôt le rendra plus heureux..

    RépondreSupprimer
  2. Hello, I enjoy reading all of your article. I wanted to write a
    little comment to support you.

    RépondreSupprimer
  3. La simple preuve, est la mise en place de la retenue à la source... nos administrateurs jusque là "sages" imposaient raisonnablement... mais leurs incapacités chroniques de toutes sortes, nous imposent un modèle nouveau... celui de nous rendre en douceur tous "fonctionnaires". Fichés double S (sécurité dite sociale).. une carte dite vitale nous accompagne jusqu'à la fin de notre vie, le GPS nous localise à tout moment, la carte bancaire éclair aux chocolats des possesseurs (par facilité ?), des banques pour nous protéger à l'origine des voleurs de grands chemins... demain paiement par le pouce ou sera implanté une puce... remplaçant la monnaie... les billets bien entendu... UNE seule multinationale s'occupera de tout de la naissance à la mort, (certaines y ont déjà pensé.. voyez mon regard).. en avant marche... sortez votre uniforme en jeans de préférence ou imposé.. et surtout roulez tous à même vitesse... de la fiat 500 à l'imposante Mercedes ... en attendant le rail pour tous !
    ALORS FAUT PAS AUJOURD HUI SE PLAINDRE, IL NOUS RESTE ENCORE UN FILET DE LIBERTE CELUI DE "VOIR" UNE COULEUR QUI SE DETACHE CA ET LA, EN CONTINU DANS LA CAISSE DESINFORMATIONS APPELEE TV - BREF UN NOUVEAU JAUNE APPELE MAINTENANT GI-LAID QUI CREE UN SACRE PASTIS...
    LA VACHE A LAIT QUI RIT... LES VEAUX GAULIENS QUI PLEURENT.

    RépondreSupprimer

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.