vendredi, juillet 12, 2019

Transfert de la compétence eau; pourquoi la gouvernance de la CCPF s'entête?

La gouvernance de la CCPF s'entête, scrogneugneu!
Indépendamment de la polémique eau bute E2S, eau potable communes.... On n'est pas prêts; ce que démontre ce rapport du cabinet d'avocats affrété par René Ugo et consorts Voir le rapport du cabinet "A propos" que j'avais publié dans un billet précédent sous cette forme.
C'est seulement une étude des modalités de transfert sur les plans juridiques, administratifs et financiers. Ce n'est pas un rapport technique. Or la technique en la matière est capitale. Et les auteurs le disent. Pratiquement aucune des communes n'a de schéma directeur d'alimentation en eau potable SDAEP, existant ou à jour. La mise aux normes des réseaux, la réduction des fuites, l'interconnexion des réseaux, l'adaptation des réservoirs aux besoins... nécessite des études et  travaux importants. L'harmonisation des tarifs sera aussi un problème; à coûts aggrégés constants, certains verront leurs tarifs augmenter, d'autres les verrront diminuer. Evidemment, la gouvernance de la CCPF nous dit que tout cela est justement le bénéfice du transfert qu'ils veulent imposer coûte que coûte.

1 commentaire:

  1. Benefice du transfert...oui en effet tout benef aux communes qui n nont jamais fait le necessaire...et les citoyens des communes qui ont entretenu ameliore anvesti ds leur reseau vont se voir devoir payer deux fois...on reconnait bien la la politique de certaines tetes de files....

    RépondreSupprimer

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles.