samedi, novembre 16, 2019

pays de Fayence solidaire: aide aux migrants; 23 novembre 2019

 Migrants: Nouvel appel pour la prochaine maraude à Vintimille qui aura lieu le samedi 23 novembre.

Tout d'abord, une information importante, étant donnée la situation scandaleuse qui est faite aux migrants, à la frontière de Menton

 Amnesty International France, La Cimade, Médecins du Monde, Médecins sans frontières, le Secours catholique et leurs partenaires locaux appellent à une mobilisation le 4 décembre à 12h pour dénoncer les atteintes aux droits des personnes exilées commises aux frontières par les autorités françaises.
Elles appellent à la mise en place d'urgence d'une commission d'enquête parlementaire pour mettre un terme à ces violations.
 Aujourd'hui, de nombreuses atteintes aux droits fondamentaux sont constatées aux frontières : absence de tout dispositif sanitaire et social, destruction d'abris, obstacles à la demande d'asile, non-protection des mineur·e·s isolé·e·s, refoulements systématiques, comportements brutaux, harcèlement des personnes solidaires...
 Nous demandons aux député·e·s l'ouverture d'une commission d'enquête parlementaire afin de confirmer et de compléter ces constats et, surtout, de proposer des mesures concrètes pour que soient respectés les droits fondamentaux des personnes exilées.
 En partenariat avec les acteurs présents sur les terrains, des mobilisations portant les mêmes messages auront lieu sur plusieurs villes-frontières le 4 décembre prochain, lorsque les sirènes des pompiers retentiront partout en France à 12h, comme symboles de nos alertes.
 RENDEZ-VOUS LE 4 DECEMBRE À :
Briançon : à 11h30 près du rond-point en bas de l'Avenue de la République (la Chaussée) pour former une chaîne solidaire jusqu'à la Sous-Préfecture.
Calais : à 11h30 devant la statue des « Bourgeois de Calais »
Dunkerque : à 11h place Jean Baert
Hendaye : à 11h30 devant la gare SNCF
Menton : à 11h30 Pont Saint Ludovic 
 Nous espérons que vous serez nombreux à pouvoir vous déplacer. Nous fixerons prochainement un rendez-vous dans la plaine, afin de pouvoir « co-voiturer »
 II. Autre information importante : les CAO (Centres d'Accueil et d'Orientation, pour les migrants) vont fermer prochainement, car jugés trop coûteux par les pouvoirs publics. Les résidents seront dirigés vers de Hébergements d'Urgence pour Demandeurs d'Asile (foyers, appartements, chambres d'hôtel). Si le nombre de places est insuffisant, on peut craindre que certains ne se retrouvent à la rue dès cet hiver. Le CAO de Chateaudouble fermera ses portes le 15 février 2020. D'ici là, nous continuerons à apporter notre aide (sorties, nourriture, vêtements, cours de français, etc). En ce moment, les résidents du centre sont demandeurs de bonnets, chaussures et gants.
 III. La maraude du 23 novembre : actuellement, de 120 à 150 personnes se présentent chaque soir pour la distribution de nourriture.  Deux nouveaux cuisiniers, Jean-Pierre et Charles, prépareront un plat chaud avec poulet halal, pâtes et légumes, dans la salle du bas du Mille Club, prêtée gracieusement par le Foyer Rural.
La collecte, quant à elle, se tiendra  le même jour, 23 novembredans la grande salle du Mille Club  de FAYENCE de 9 h à 12 h,
 Nous vous demandons de bien vouloir apporter :
  •  des fruits, (les bananes sont les plus appréciées)
  • du fromage en portions individuelles (Babybel, Vache Qui Rit …)
  • des biscuits en sachets individuels
  • des petites bouteilles d'eau minérale ou de source
  • des petites bouteilles de lait UHT de 50 cl.
  • Des boîtes de sardines ou de thon
Nous proposerons aussi aux migrants du pain frais et du thé chaud.
 Pour cette maraude et celles à venir, nous récupérons toujours :
  • des sacs en papier ou en plastique avec anses.
  • des barquettes avec couvercle.
  • des assiettes creuses non jetables
  • des couverts (fourchettes et petites cuillers) non jetables également.
  • des verres solides.
 Enfin, ceux qui ont des vêtements d'homme chauds ou des couvertures peuvent les apporter à cette occasion.

 Et pour terminer, pour ceux qui le peuvent, des dons en argent seraient les bienvenus, les finances de l'association s'amenuisant de jour en jour (voir modalités en pièce jointe). Sachez que l'association, reconnue d'intérêt général, peut désormais éditer des reçus fiscaux. LIEN.
 
 MERCI pour votre fidélité et votre générosité : ne baissons pas les bras ! Les réfugiés – et les associations qui les soutiennent- ont besoin que notre aide se maintienne dans la durée

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.