dimanche, mars 01, 2020

Budget une équation de plus en plus difficile -

Entre recettes réduites et dépenses contraintes, les marges de manœuvre budgétaires des élus diminuent.

C’est l’un des plus gros dossiers pour les élus municipaux et, à peine désignés, les futurs conseillers devront s’y atteler : l’élaboration du budget. Entre les multiples promesses de campagne faites aux différentes catégories de la population et l’engagement souvent pris par les candidats de ne pas trop augmenter les impôts locaux, les maires et mairesses ont-ils vraiment les moyens de leur ambition ? Depuis une petite décennie, l’évolution est claire : l’Etat central a coupé dans les recettes des communes et, plus récemment, le gouvernement a contraint l’évolution des dépenses....    Suite...

3 commentaires:

  1. Très bien votre constat,
    moins de dotations...plus de charges...
    mais quand même les compétences tranférées au inter-com auraient normalement occasionnées une baisse de la pression budgétaire.
    Mais en y regardant de plus près, pas du tout au contraire,une augmentation quasi généralisée des frais de fonctionnement.
    Augmentation de la masse salariale avec doublon dans les services entre CCPF et communes..Peu d'investissements...de services rendus..aux citoyens
    la seule issue à cette spirale , le regroupement effectif des communes.

    RépondreSupprimer
  2. Pour le "regroupement effectif des communes" que j'appelle de mes voeux, il vous faudra aller prier à Lourdes si vous êtes chrétien ou faire le Hadj si vous êtes musulman. Car je connais certaine municipalité dont le chiffre de population ne justifie en rien la véritable armée mexicaine de sa mairie, ses équipes et personnels mais qui est si avantageuse pour l'égo du maire et les copineries des membres. Ils ne sont pas près de lacher le morceau, croyez moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entièrement d'accord !
      on s'accroche dur pour le bout de gras.
      et pour les prières , c'est pas trop ma tasse de thé !

      Supprimer

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles; et que les commentaires soient signés et accompagnés d'une adresse email valide.