mercredi, mars 11, 2020

Dernier conseil communautaire avant les élections des 15 et 22 mars.

Mardi 10 Mars, c'était la dernière réunion de ce conseil communautaire avec un ordre du jour bien chargé pour voter les 5 budgets 2020 de la communauté de communes.

René UGO, président, a prononcé un discours introductif rappelant le chemin parcouru avec l'ensemble des maires vice-présidents et des conseillers communautaires pendant ces 6 années.
En voici une large synthèse.

En 2014, lorsque notre assemblée a été élue, notre communauté de communes était encore fragile et son intégration avec une intercommunalité plus grande toujours d'actualité.

Notre plus grand succès aura été de crédibiliser notre territoire sur les sujets capitaux des déchets, de la fiscalité et de l'eau et de permettre ainsi de renforcer notre autonomie, de préparer notre avenir et de trouver une place parmi des intercommunalités plus grandes et plus puissantes que nous.

Avant de développer ces thèmes, notons les réalisations  au niveau du sport, de l'économie, du tourisme, de l'agriculture et de la foret ou nos stratégies font référence au niveau départemental.
Au niveau des services public, notre Maison des services au public  (2015) a été l'une des rares à avoir obtenu cette année le label "France Services" pour garantir la priorité de l'accompagnement des populations les plus fragiles.

Au niveau de l'urbanisme, l'élaboration du SCOT et son vote à l'unanimité a permis à notre territoire de se doter d'un document d'aménagement dépassant les frontières communales. C'est une démonstration de l'aide concrète que la communauté apporte aux communes et négation de la notion de tutelle que certains se plaisent à agiter.

La gestion des déchets

En 2014, la collecte organisait commune par commune, certaines en régie, d'autre en prestations privées. Sous l'impulsion de Michel TOSAN, la création d'une régie intercommunautaire a permis de réduire les couts et de développer les services (collecte sélective, broyage à domicile, étude de fond pour un passage prochain en tarification incitative). Au niveau des traitements, nous avons lancé le projet "vallon des Pins" , la signature de l'arrêté préfectoral prévu à la fin de l'année permettra de lancer les travaux pour accueillir les premiers déchets fin 2021 dans les meilleures conditions environnementales.

La fiscalité professionnelle unique

Après bien des échanges et des réflexions, le conseil communautaire aura voté majoritairement  en faveur d'une fiscalité professionnelle unique avec trois Avantages: bonifier les ressources du territoire de 350 000 euros par an, faire cesser la compétition entre communes pour l'accueil des entreprises et insuffler un esprit nouveau dans l'exercice de la "compétence économie".

L'eau 

Après des débats nombreux et passionnés, le conseil communautaire a finalement décidé à la majorité de ne pas retarder la prise de compétence eaux et assainissement prévue par la loi NOtre.

Ce choix courageux et inédit, puisque nous sommes, à ma connaissance, le seul exemple national, aura permis au territoire de devenir gestionnaire des sources de la Siagnole et des forages liés et ainsi MAITRISER la principale source d'alimentation du territoire. 
Sans la compétence EAUX, le territoire ne pouvait pas devenir gestionnaire de cette ressource.

J'ajoute que cet exercice aura également permis de montrer notre solidarité aux Bagnolais et aux habitants des Estérets du Lac qui, sans cela auraient été dans une situation difficile avec la fin de leur délégation de service public.

En dernier point, pour les moins convaincus, je les invite à passer la porte de la régie pour constater l'ambiance de travail et le professionnalisme qui y règne. Qu'ils soient de Montauroux, de Tanneron ou de Callian, les agents travaillent ensemble au service du territoire et des administrés.

C'est là, tout le sens d'une intercommunalité à taille humaine comme la notre !

Si notre conseil communautaire n'avait pas pris ces trois décisions importantes, c'est le Pays de Fayence qui serait aujourd'hui fragilisé.

En conclusion, chers collègues, nous pouvons être fiers du mandat qui s'achève. Il aura permis de crédibiliser le Pays de Fayence par rapport à tous ses partenaires, de l'État, de la Région, du Département ou des intercommunalités voisines.

Il aura permis de réaliser d'importants projets sans augmenter les 4 taxes. La situation financière de la communauté est très bonne...

Le succès est collectif car c'est aujourd'hui le travail de beaucoup d'entre nous qui paye.
Un travail qui ne s'arrête pas aux élus et j'y associe les services de la communauté avec qui vous avez, nous avons, su, créer un climat de confiance qui leur a donné le supplément d'âme nécessaire pour se dépasser et remplir toutes les missions avec passion et succès.

Au cours de ce mandat, nous aurons informé les citoyens de nos actions, sans jamais tomber dans le travers d'une communication politique qui vise plus à soutenir les ambitions individuelles qu'à délivrer une information objective.

Je formule le Vœu que l'état d'esprit que nous avons su créer fait d'intérêt général, d'amour du territoire et d'intelligence collective se poursuive quel que soit le résultat des élections à venir.

Merci à TOUS !

1 commentaire:

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles; et que les commentaires soient signés et accompagnés d'une adresse email valide.