vendredi, mars 13, 2020

Les campagnes doivent redevenir fières

Valérie Jousseaume Maîtresse de conférences en géographie à l'université de Nantes Elections municipales qui approchent avec une crise des vocations des maires ruraux, mobilisation des gilets jaunes qui se poursuit… le thème du malaise rural revient fréquemment dans le débat public. Les campagnes ne manquent pourtant pas d'atout face à une civilisation urbaine dont les méfaits sont de plus en plus vivement critiqués. Comment l'expliquer ? La géographe Valérie Jousseaume prépare actuellement une habilitation à diriger des recherches sur ce sujet. Elle nous livre dans cet entretien ses premières analyses.
Sur le plan économique, les campagnes sont-elles condamnées au profit des métropoles, comme on l'entend souvent dans le débat public ?  https://justpaste.it/3uwga<

1 commentaire:

  1. C'est "dingue" le nombre de chercheurs chercheuses et universitaires en tout et rien, en France. Pour paraphraser' de Gaulle, je dirais :on trouve beaucoup de "chercheurs" mais on cherche des "trouveurs". Ces derniers/dernières bien plus utiles à la société... mais introuvables.

    RépondreSupprimer

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles; et que les commentaires soient signés et accompagnés d'une adresse email valide.