samedi, mai 16, 2020

Confinement, déconfinement, entreprises et commerces, qu'est ce qui change?

Le déconfinement a été permis parce que la pression sur les services de santé a baissé. 55 jours de confinement furent une difficulté énorme pour les entreprises locales, les commerces, les artisans, les auto entrepreneurs... Aujourd'hui je livre cette réflexion témoignage sur une de nos entreprises locales que cette période m'a amené à mieux connaître... j'appelle cela la proximité et la solidarité que nombre d'entre nous appellent. Il s'agit de l'entreprise Alain Taxil.
Je ne pouvais plus rentrer dans mon terrain et accéder à la maison  car l'accès au chemin communal s'était fortement dégradé; je raclais le fond de ma voiture en sortant. J'ai donc fait appel à l'entreprise Alain Taxil qui m'a proposé un aménagement par réalisation d'enrobé. J'ai accepté le devis proposé, demandé et obtenu des conditions de paiement  favorables. Hélas, le confinement a empêché l'exécution des travaux... Ce n'est que le 13 mai qu'ils ont pu être effectués à ma grande satisfaction.
Lors des travaux j'ai interrogé les ouvriers sur leur chômage partiel. Ils m'ont dit qu'ils avaient reçu 100% de leur salaire net, plus les paniers repas ajoutés à leur salaire journalier. Rappel; l'état à payé sur dossiers déposés , 70% du salaire net; Alain Taxil a donc ajouté  pour compléter à 100%, le salaire de ses 40 ouvriers et agents de maîtrise. Les personnels administratifs en petit nombre n'ont pas été pris en chomâge partiel par l'état. Alain Taxil a  aussi pris en charge leur salaire net intégralement.  Toutes les entreprises n'ont pas pu  faire cela.

Quel rapport avec  proximité et  solidarité? L'entreprise Alain Taxil est une entreprise locale dont la totalité du personnel est locale. J'entends parfois critiquer au motif de la concurrence! Alain Taxil gagne les appels d'offres au vu de la qualité de ses offres, des services rendus et de ses prix: exemple, la récente Grande Rue à Callian. S'il y a position dominante, il n'y a pas d'abus de cette position. La notion de concurrence ne s'applique pas dans ce cas. La concurrence est nécessaire dans le cas où une seule entreprise ne peut pas satisfaire toute la demande sauf à exercer une position dominante excessive par ses prix.

Je mes suis intéressé à l'origine de Taxil en pays de Fayence: les deux frères Alain et Jean-Pierre (Fayence Assainissement).  Leur père était Vincent-Guillaume Taxil. Il était né à Peone  en  1914. Le père de Vincent-Guillaume était né en 1891, comme mon père Albert Ratcliffe; il  est mort au début de la guerre 1914-1918.  Vincent-Guillaume fut donc pupille de la nation.  Il est venu a Mons comme berger. Puis fut employé de ferme chez les Martel à Villars. Puis il s'installa à Fayence. C'est dans les années 1980 qu'Alain Taxil  créa l'entreprise de BTP qui a prospéré  depuis.

Je raconte cette histoire pour dire que chacun de nous a une histoire; que nos histoires sont la société humaine toute entière,  du passé, du présent et du futur. Ce que sera l'avenir, suite à cette pandémie du Covid19, va dépendre de chacun de nous, dans les changements de nos comportements individuels et collectifs. Nous ne sommes pas des  individus  isolés, reliés entre  nous  seulement par un système  d'échanges économiques, nous  sommes en totale interdépendance entre nous et avec la nature dans notre territoire. Voilà ce que nous devons  apprendre ou réapprendre.

La relation du Covid avec le changement climatique est évidente:  Je cite Gaël Giraud qui répond à une question du NouvelObs Cette pandémie est-elle liée au réchauffement climatique ? La destruction écologique à laquelle se livre notre économie extractiviste depuis plus d’un siècle partage avec cette pandémie une racine commune: nous sommes devenus l’espèce dominante de l’ensemble du vivant sur Terre, la biosphère. Nous sommes donc capables de briser les chaînes trophiques de tous les autres animaux (et c’est bien ce que nous faisons, des poissons jusqu’aux oiseaux) mais nous sommes aussi le meilleur véhicule pour les pathogènes. En termes d’évolution biologique, il est beaucoup plus « efficace » pour un virus de parasiter l’humain que le renne arctique, déjà en voie de disparition à cause du réchauffement. Et ce sera de plus en plus le cas à mesure que les dérèglements écologiques vont décimer les autres espèces vivantes.

Plus:
  1.  Gaël Giraud: Avec cette pandémie, la fragilité de notre système nous explose à la figure 
  2. L'anthropocène: les humains submergent-ils désormais les grandes forces de la nature?
Pour finir je vous propose cette conférence de l'historien Indien Dipesh Chakrabarty. au CCCB  (centre de culture contemporaine de Barcelone) en 2015. C'était bien avant l'apparition de cette pandémie Covid19,  mais j'y vois bien la relation. Cliquer ici ou sur l'image. C'est un exposé suivi de questions et réponses.

Vous trouverez ici pour une lecture plus approfondie, un livre publié par le site academia.edu auquel je suis abonné et que je recommande vivement. "Four theses of climate history"

11 commentaires:

  1. Cette pandémie met en lumière toutes les failles,travers,abus de nos sociétés..mais pas toutes autour de cette planète.
    certains pays espèrent pouvoir gouter un jour aux joies de l'ultra libéralisme,d'autres rêvent d'en sortir.
    Ce monde est loin d'être parfait,mais a le mérite d'exister.
    A nous tous d'imaginer la sortie de crise
    Et arrêtons de compter sur les dirigeants avides de pouvoir et richesse sans limite.
    imposons nos choix et directions par nos actions à tous niveaux.
    ne soyons plus spectateurs mais acteurs.

    RépondreSupprimer
  2. Tout a fait d’accord mais de quelle façon ??
    Si c’eSt a la façon CGT, SUG... ou comme le veut l’archi millionnaire Melanchon qui a fait fortune
    Quan s il était patron très capitaliste!) a la Radio alors c’est non (les employés de Mélanchon travaillaient le dimanche et fêtaient des heures supplémentaires )
    Dites nous comment ???

    RépondreSupprimer
  3. par des actions et une mobilisation encore plus fortes dans l'associatif, les collectifs citoyens ,
    existants et à créer , tous ne sont pas politisés ou en lien avec des syndicats..
    L'Etat et les collectivités se reposent tellement dessus depuis si longtemps
    alors donnons leurs plus de puissance !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut y réfléchir , mais combien deja ont essayé et se sont cassées les dents .
      Réfléchissons chacun de notre cote pour que les interférences ne polluent pas tout .
      Oui ! L’associatif oui , mais on lui impose tellement de règles ( bidons et pourries) que c’est par la qu’il faut commencer !

      Supprimer
  4. L'entreprise Taxil est présentée comme très généreuse avec ses employés. Cela me fait très plaisir, surtout en voyant le chiffre des factures de vidange. C'est touchant la générosité.

    RépondreSupprimer
  5. Vous confondez Alain Taxil Travaux BTP LIEN ici et Fayence Assainissement (Jean-Pierre Taxil est le frèr d'Alain)Lien ici. Ce sont deux entreprises indédépendantes. L'assainissement non collectif est une filière complète qui va de la fosse septique jusqu'aux aires de lagunage (sur la D56 après le jas de la Maure); cette filière a un coût; ce coût devient de plus en plus élevé à cause des règlements de l'environnement. Visitez les différentes rubriques du site de Fayence assainissement. La dernière vidange que j'ai faite il y a 3 ans a coûté 360€TTC

    RépondreSupprimer
  6. Il semble que vous bénéficiez d'un "prix d'ami" pour votre prestation, prix qui n'a rien à voir avec celui qui m'avait été annoncé. Ne trouvant rien d'abordable dans le canton pour travail complet et propre,que des prix pour "parisiens" - même si je suis breton, je me suis retourné vers un autre endroit qui, bien qu'éloigné et devant subit des couts de ports supplémentaires m'a facturé un cout raisonnable. Certaines entreprises du canton semblent considérer qu'ils sont dans une ile avec une clientèle captive leur permettant de pratiquer le prix fort (sauf pour les amis et "de souche' comme l'écrit si élégamment certain maire local. J'aurais la faiblesse de ne pas citer son nom .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord avec vous...les prix pratiqués en Pays de Fayence sont souvent démesurés pour un résultat moyen

      Supprimer
    2. On entend beaucoup sur la Côte d’Azur que les prix sont démesurés. Allez voir à Paris, Bordeaux Lyon bref dans les grandes villes et vous pourrez comparer.
      N’oublions pas que la Côte d’Azur est très convoitée et il y a des sociétés qui en profitent pour faire grimper les prix mais ce ne sont pas toujours les gens du pays et de souche comme certains venant d’ailleurs veulent le faire entendre.
      Et très souvent des personnes venant d’ailleurs critiquent facilement les gens du coin.
      Et notamment ceux qui viennent du nord ou de l’est de la France. Le pays de Fayence est magnifique et il y fait bon vivre et les gens du coin sont souvent très sympathiques et accueillants.
      Vive le Pays de Fayence.

      Supprimer
    3. On peut aimer le pays de Fayence et ne pas aimer se faire prendre pour des pigeons. Particulièrement lorsqu'on constate des tarifications à géométrie variable. Pour le reste et surtout la comparaison avec les prix de prestations sur "Paris" et sa proche banlieue, allez vous rendre compte sur place des temps de trajets invraisemblables pour les entreprises et les couts que cela génèrent. Ici, les boites sont assez tranquillou . Je connais même un maçon - local_ qui me dit ne prendre aucun chantier à plus de 5 km de chez lui. Asseyez ça dans les grandes métropoles et vous courrez à la faillite.

      Supprimer
    4. Oui effectivement vous êtes tombé sur un maçon pas très ouvert parce qu’aller travailler à moins de 5 km dans le canton c’est difficile sachant que la plaine entre Fayence et Montauroux représente en gros 8 à 10 km.
      Mais soyez objectif, les commerçants sont très souvent adorables dans le Canton et quand vous êtes gentils avec eux, ils ne savent que faire pour vous faire plaisir.
      On entend souvent, et celà devient agaçant pour les gens du cru : les gens du Sud ne sont pas agréables et bien des gens du coin, il en reste très peu dans le sud commencent à se lasser de toutes ces critiques.
      Et à critiquer souvent, nous les gens du Sud on se dit : à critiquer comme celà, restez dans vos régions du Nord, on ne vous demande pas de venir. Où alors il fait trop chaud l’été, et oui tous les été sont chauds dans le sud, où alors les cigales sont bruyantes, mais la Provence sans la chaleur et les cigales n’est plus la Provence.
      En résumé, si la population grandit dans le sud, c’est que c’est bien non ?

      Supprimer

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles; et que les commentaires soient signés et accompagnés d'une adresse email valide.