mercredi, juillet 29, 2020

SEILLANS : ESAT LA BASTIDE DES TAILLADES - Etablissement et service d'aide par le travail



Les Etablissements et Services d’Aide par le Travail (ESAT) sont des établissements médico-sociaux qui ont pour objectif l'insertion sociale et professionnelle des adultes handicapés.  
Les Etablissement et Services d’Aide par le Travail accueillent des personnes dont les capacités de travail ne leur permettent pas de travailler dans une entreprise ordinaire ou adaptée ou d’exercer une activité professionnelle indépendante.
La circulaire NDGAS/3B n° 2008-259 du 1er août 2008 précise que les personnes orientées vers un ESAT sont des personnes handicapées dont la capacité de travail est inférieure à un tiers de la capacité d’une personne valide
Liste des ESAT du Var dont le Bercail à Fréjus et La Bastide des Taillades à Seillans
Site de l'ESAT de Seillans 
et voici les services d'entretien d'espaces verts que propose l'ESAT de Seillans à la population locale.


4 commentaires:

  1. Merci monsieur Ratcliffe.
    Une actualité en chasse une autre et souvent à un rythme de folie sans pouvoir analyser.Cette publication sur les centres de travail pour adultes handicapés et fort utile car souvent c'est un sujet ignoré.Peut-être d'ailleurs qu'elle fera oublier les commentaires surréalistes du sujet FC précédent.Ayant travaillé par le passé auprès de ce public formidable qui permet de relativiser beaucoup de choses de nos vies , et en ayant lu certains commentaires, je me dis que beaucoup de personnes demanderaient un certain soutien !

    RépondreSupprimer
  2. Et le pire c'est que ça ne cesse pas...
    maintenant sur le sujet Callian bulletin !
    Purgez Mr Ratcliffe...
    on frôle la pollution de vos articles avec une bande de fous furieux !

    RépondreSupprimer
  3. C’est vrai que vous polluez beaucoup !!!!
    Il faut éviter de traiter les autres de fous , surtout quand on se prend pour le fils du pape .!
    Les fous deviennent tres vites dangereux et agressifs envers les personnes qui les insultent
    Sans raison valable sauf de ne rien comprendre a rIen et de n’être malheureusement rien !!!!!!

    RépondreSupprimer
  4. Il purge ,,,regardez il n’y que vous , tout les autres sont purgés .

    RépondreSupprimer

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.