lundi, septembre 14, 2020

Pays de Fayence post élections 2020: Comprendre le territoire.

tout sur le pays de Fayce post élections 2020
Après les élections 2020 qui se se sont déroulées en mars et en juin, quelle est la situation politique aujourd'hui? Six maires ont été élus au premier tour; trois maires ont  été  élus au 2è tour (Fayence, Bagnols et Tanneron ). Les taux d'abstention ont été élevés dans toutes les communes, de 59.5% pour l'ensemble mais différenciés, de sorte que ces élections sont entâchés d'un taux de participation de l'ordre de seulement 40.5% pour l'ensemble.
Les résultats officiels (ministère de l'intérieur) sont ici.  J'ai établi un  petit tableau de synthèse ici . LIEN.  Ce sont les communes de Callian et Tourrettes qui ont les taux de participation les plus faibles, 21.8% et 24.2% respectivement, ce qui grève fortement la moyenne (40.5%). Cela est dû selon moi au fait qu'il n'y avait pas de liste alternative dans ces communes. Viennent ensuite les deux communes prédominantes du pays de Fayence, Montauroux et Fayence avec respectivement 37.3% et 39.4% proches de la moyenne. Toutes les autres communes avaient un taux de participation de l'ordre de plus ou moins 55%.

Les maires élus - aucune femme sinon une seule  au premier tour à Fayence - sont ceux de nos concitoyens qui ont voulu y aller. Hommage leur soit rendu. Ils avaient constitué autour d'eux des équipes de personnes motivées à les suivre. 
Rappel: la loi électorale favorise fortement les listes arrivées premières, en leur accordant la moitié des sièges à pourvoir; l'autre moitié est répartie à la proportionnelle. En cas de majorité absolue non obtenue au premier tour, un deuxième tour  se déroule avec la même règle.  Cette situation a été particulièrement défavorable à la liste arrivée en tête au premier tour à Fayence LIEN.  C'est par un jeu politicien que celui-ci a perdu l'élection au 2è tour.

Ces élections ont aussi élu les conseillers communautaires sur les mêmes listes électorales. Trente  conseillers ont ainsi été élus. Si on enlève les 9 maires, il reste 21 conseillers, dont 5 pour Montauroux et Fayence, 10/21=47.6%. C'est donc une part prédominante qui échoit à ces deux communes.  Les plus petites communes en ont UN (Mons, StPaul et Tanneron); les autres en ont DEUX. Voir la composition du conseil communautaire.

La mandature de la CCPF a commencé par l'élection du président.  Deux candidats se présentaient, René Ugo maire élu à Seillans, et François Cavallier FC maire élu à Callian.  C'est René Ugo qui fut élu par 17 voix contre 13, principalement en raison d'une opposition au projet de Fontsante défendu par FC et de sa posture (avec Tourrettes et Tanneron) contre la création de la régie communautaire de l'eau en application de la loi Notre. Il y eut ensuite l'élection des 8 vice présidents. Et comme on pouvait s'y attendre ce sont les maires de Montauroux et de Fayence qui ont été élus premier et deuxième vice président. Le premier pour les finances et l'aménagement du territoire, le second pour la régie des eaux, la santé et le social. LIEN.


Tout cela dit, la mandature des communes et de la CCPF s'annonce difficile en raison de la crise sanitaire de la COVID-19 et de ses conséquences économiques au plan local qui seront importantes. Les compétences dévolues à la CCPF par les communes sont multiples; le personnel, chargés de mission et personnels administratifs, est de plus de 100 personnes. J'attends le premier vice président  sur l'aménagement du territoire, notamment la RD562 et les activités économiques depuis Fayence jusqu'à la Colle Noire, et la route alternative.

Voir les caractéristiques du territoire - superficies, plans, urbanisation, dispersion de l'habitat, économie, caractéristiques socio professionnelles, etc... par ce dossier mis à jour. https://bit.ly/3c0vel9


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles; et que les commentaires soient signés et accompagnés d'une adresse email valide.