mardi, octobre 13, 2020

Regie intercommunale de l'alimentation en eau potable.

 

Un épisode de pluies intenses s'est produit en pays de Fayence durant le premier WE d'octobre 2020. En raison des caractéristiques karstiques de notre eau souterraine -  la rapidité des infiltrations dans le réseau de karsts jusqu'aux résurgences de la Siagnole - les eaux se sont rapidement chargées en matières minérales (argileuses), troublant la clarté de l'eau prélevée par E2S aux sources et distribuée aux réservoirs des communes. Je rappelle que ces réservoirs ne procèdent qu'à une chloration de l'eau pour la rendre potable en distribution. En cas de turbidité due à la présence de matières en suspension, les communes ne peuvent rien faire, sinon attendre que l'eau redevienne claire. 

Ces épisodes sont de courte durée en raison des caractéristiques des réseaux karstiques; et vu la faible présence anthropique en amont des sources pour ce qui nous concerne, les risques de pollutions chimiques ou bactériologiques sont faibles et de courtes durées; mais les particules argileuses sont porteuses de bactéries ce qui peut nécessiter d'augmenter la chloration. Voir tout sur les réseaux karstiques  par ce lien.

En ce qui concerne la turbidité  voici de quoi il s'agit. Elle est mesurée en NTU  En savoir plus par ce lien. 

En distribution d'eau potable à partir des réservoirs, les communes  sont tenues d'avoir une NTU< 1; et en amont des bassins une NTU<2 (E2S donc).  Durant l'épisode de pluies intenses du 1e WE d'octobre les eaux distribuées aux communes par E2S avaient une turbidité de 27 - (eau légèrement trouble donc, voir infra).  E2S avertit toujours les communes d'un épisode de turbidité dû aux pluies diluviennes; le dernier s'était produit fin novembre 2019. C'est donc la première fois, depuis la création de la régie des eaux du pays de Fayence,  qu'un évènement de turbidité nécessitant l'alerte a été donné,  cette fois à la Régie intercommunale  des eaux. La Régie a demandé des analyses à l'ARS, lesquelles ont été faites plusieurs jours après l'évènement; la turbidité était revenue normale pour les raisons expliquées plus haut. Voici le communiqué publié par la Régie des eaux sur sa page FB

Suite aux fortes pluies du week end, l'eau du robinet peut présenter un caractère trouble voire une coloration anormale.Dans ces conditions il est recommandé de ne pas la consommer. La régie intercommunale s'emploie à remédier à cette situation en réalisant des purges sur le réseau (avec le site à partir de poteaux incendie).Vous serez informés du retour à la normale. Pourquoi des purges en aval des réservoirs? Vider en partie l'eau des réservoirs en la remplaçant par l'eau redevenue claire.
 
Et communiqué ce matin  13/10/2020:
Les analyses revenues de l’ ARS Agence Régionale de Santé sont bonnes, l’eau est de nouveau potable sur l’ensemble du réseau.
 
 Un moyen de rémédier à cette situation serait la construction d'une usine de filtration au sable au répartiteur du Jas Neuf. Coût élevé évidemment  (plusieurs millions d'€  5-7 principalement génie civil); certes pour des évènements peu fréquents jusqu'à présent mais susceptibles d'augmenter en fréquence et en  intensité avec le changement climatique.     La situation financière prospère  d'E2S et de la future SPL le permettrait. Ce n'est donc pas opportun selon moi  d'envisager une baisse des tarifs de l'eau vendue à la Régie intercommunale.
 
Une autre solution est de puiser dans les sondages de la plaine pour celles des communes qui y sont connectées.... Montauroux bas, les Esterets du lac  et les Adrets de l'Esterel ainsi que le Littoral pour Barrière 2; Fayence bas, Saint-Paul en Forêt et Bagnols pour Tassy 2. 
 
Une solution pour les réservoirs des communes c'est d'arrêter leur alimentation pour laisser l'eau turbide se décanter au fond, faire des purges après  et augmenter la chloration, car les particules argileuses sont porteuses de bactéries et elles s'y développent. 



 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.