dimanche, janvier 17, 2021

Fontsante... NON à la ré-istallation d'une activité industrielle sur le site.

Je reviens sur la situation du projet de recyclage et de valorisation des déchets du BTP porté par la société "Suez Recyclage et Valorisation". Ce projet en est au stade avancé de la demande d'autorisation environnementale auprès du ministère de la transition écologique dont la ministre est Barbara Pompili. Le dernier billet sur le sujet a suscité 90 commentaires... Il est bon de refaire le point de ce que toutb le monde sait ... Suite...

 

7 commentaires:

  1. Que dire , a part que nous savions tout ca depuis des lustres.
    Il y a rien de plus ou de moins que nous ne savions deja .
    Il faut laisser les citoyens décider eux meme sans les influencer par tels ou tels arguments plus que limités dans le but de se faire un peut oublier .( ou de faire oublier certaines certitudes totalement fausses qui ont fait reflechir beaucoup de monde )
    Laissons les gens décider de eux meme , sans en rajouter . Merci .

    RépondreSupprimer
  2. Vous êtes vraiment sur que vos commentaires ne sont pas biaisais. ?? ( pas de probleme de favoritisme la ?? C’est sur ??)

    RépondreSupprimer
  3. Catherine Bonino17 janvier, 2021 15:47

    Ah monsieur Ratcliffe
    Je vais donner le point de vue de «  l’emmerdeuse «  de Mons
    Point de vue d’une assistante maternelle donc point de vue d’une sous-caste
    Bien heureusement avec bonne éducation donc ça relève le niveau ( pour ceux qui en douteraient )
    En résumé pour faire simple il faut dire ceci:
    Des camions sortis d’un site déclaré contaminé avec gestion de terres polluées sont partis de Grasse et sont arrivés chez moi , à Mons .
    Donc on peut en conclure que ces mêmes camions auraient pu arriver à Fonsante .
    Le coût de décontamination et d’enlevement de ma terre est estimé à 365000 euros soit 870 m3.
    Donc , on peut imaginer ( stupide emmerdeuse que je suis) que pour économiser ce coût on fera passer des déchets dangereux en déchets inertes .
    Vous me suivez ......
    Bon , allez...... il faut laisser tout le monde s’endormir .... écologiquement .
    Affaire à suivre ......
    Alors
    Vous pouvez sortir tous les rapports que vous voulez, les analyses des uns et des autres
    Les déchets rapportent beaucoup beaucoup d’argent et là oú il y a l’argent .....

    RépondreSupprimer
  4. chine, l'inde, le vietnam ... n'importent plus de déchets. Pour le coup il va falloir se les taper ! Les besoins en retraitement n'ont pas été pris en compte dans le projet Fonsante.
    D'autant que les nouvelles normes imposent d'introduire de + en + de plastique recyclés dans les emballages (bouteilles par exemple). De plus la filière n'est pas prête car orientee depuis peu vers le système de "consignes" et non de recyclage via dépôt en poubelles. Bref le projet Fonsante est dépassé avant même d'avoir commencé, ou tout du moins le projet est basé sur des données projetées erronées.
    Bref.. il faut un référendum pour proposer aux citoyens du canton pour savoir s'ils veulent détruire définitivement la qualité de l'air et du sil de leur canton.

    RépondreSupprimer
  5. Trés bien ! On nous parle d'un volume annuel de 40O 000 tonnes §
    Peu importe !
    Si je comprend bien tous les points de vue qui s'expriment librement je souhaiterai exposer le mien:
    C'est dans un grand élan de solidarité pour sauver la planète que nous ne voulons pas de ces déchets a Fonsante Ailleurs peu importe ! Mais pas chez nous ! Sauvons ....notre égoïsme écologique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fontsante, là ou ailleurs... il faut viser à recycler cad. réutiliser tous les déchets, en économie circulaire, vu la croissance de la population et de sa conommation croissante de produits techniques... sinon il faudra changer totalement de paradigme, ce à quoi le Covid-19 semble nous préparer.

      Supprimer
  6. Sans déconner... on va mettre ça sur une mine... a 700m d'habitations et dans lequel devinez... ah tiens des galeries..?! Et les bassins de décantation..? Vous nous rappelez comment le spath fluor est traité lors de son extraction ? Ils ont disparus ?
    Clairement le mot "pollution" n'a pas le meme sens chez tout le monde. 120 camions de 20T par jour, a moins qu'ils travaillent de nuit (ça coute plus cher) ca nous fait a la louche 8 camions chaque heure qui vont déverser leurs merdes. Les poussières, tout comme le vent ont également disparues ? on a donc 120 camions Il faut quand même beaucoup aimer l'argent et avoir un grand besoin de reconnaissance pour salir tant de monde...
    Je suis consterné de votre manque d'objectivité M Ratclif

    RépondreSupprimer

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.