samedi, mars 21, 2009

pays de Fayence; encore à propos du SCOT

6 commentaires:

  1. patrick schreiber21 mars, 2009 17:38

    le scot, point 23 et dernier de l'ordre du jour est bien, comme prévu et annoncé, la dernière des préoccupations de jpb culturellement étranger à ce type de démarche.
    la crise va donner un peu de temps, peut être assez pour attendre sa sortie avec en parallèle le travail des urbanistes recrutés à toulon...
    mais il reste que nous avons ici et ailleurs les élus que nous avons choisis!

    RépondreSupprimer
  2. je suis désolé je vote à gauche et je me retrouve avec des élus de gauche qui font une politique de droite. désolant les transfuges. Le citoyen n'a pas choisi et c'est lu qui subit

    RépondreSupprimer
  3. La droite fait souvent ce que la gauche voulait mais n'a pas pu ou osé faire et réciproquement. Alors qu'est ce que DROITE/GAUCHE? Et au plan local ça ne se passe pas ainsi. À part le CG qui va à Toulon, aucun de nos élus ne sort jamais du microcosme local. Il est clair que les socialistes réunis en congrès quelque part sont pour la plupart des maires de communes et villes importantes qu'ils gèrent comme ils peuvent. Et en congrès entre socialistes ils ne peuvent que s'opposer au pouvoir en place. C'est le jeu. Mais au plan de notre microcosme local, foin de tout cela. Alors critiquons nos élus et nos maires de manière rationelle pour qu'ils nous écoutent ou à tout le moins changent leur comportement.

    RépondreSupprimer
  4. Votre article est bon.Peut être souffre t'il d'être trop technique, trop détaillé. Mais il n'est pas inutile, il est même indispensable de rappeler que le diagnostic est d'une utilité cruciale pour l'avenir du canton. Il faut le marteler et pousser JPB à lancer le SCOT.
    Je partage votre avis sur l'attitude de JPB a propos du SCOT. Il n'a pas envie de le faire, peut être ne s'en sent il pas capable, face aux jeunes comme JL Favre ou F. Cavallier. Il pressent que cela créera des tensions au sein de la CdC, et il ne veut pas quitter son poste sur un échec. Donc il ne bougera pas, sous de multiples prétextes. Ce qui me surprend plus, c'est que les membres de la CdC ne le poussent pas plus sur cette voie. N'y aurait il pas un consensus entre les maires de ne pas bouger pour le moment? Quoi qu'il en soit, il n'y a rien à attendre de la CdC ,et JPB s'attache à gérer les affaires courantes( subventions pour les courses cyclistes etc...).
    Lorsqu'au dernier CM à Montauroux, Michel Kohler a suggéré que les investissements en machines de travaux publics des différentes communes pourraient être mutualisées au niveau de la CdC, il s’est heurté à une pluie d'arguments tendant à démontrer que cela ne marchait pas, que les machines cassaient plus etc. et que la CdC n'avait pas compétence pour le faire. La même situation que dans les entreprises, lorsque sont proposés des changements d'organisations. Bref, un refus avant même d'avoir examiné les remèdes possibles. L’idée ne me parait pourtant pas du genre " fausse bonne idée". (le budget de Montauroux prévoit à lui seul l'achat de 2 engins de chantiers et un véhicule tout-terrains).Dans la même rubrique, on peut citer le manque d'enthousiasme pour la mutualisation partielle et temporaire des ressources de police. Donc j'en conclus que JPB ne veut plus s'embêter avec des changements d'organisations, etc. Bref ses mandats seront des ronrons.
    L'inquiétude que l'on peut avoir est qu'il n'y ait et qu'il n'y a eu aucun gain de "productivité" depuis la création de la CdC et que la CdC ne fait que rajouter une couche administrative supplémentaire. Comme toutes les communes ont décidé de ne pas toucher aux taux de taxation, il faut en conclure que les services rendus seront plus "pauvres" .Et ce n'est pas une fatalité, aucun texte n'oblige à cette situation, bien au contraire. Autre sujet de préoccupation: au dernier conseil communautaire, on ne sentait pas un poil de solidarité entre les communes comme par exemple vis à vis de Seillans qui se retrouvera bientôt dans une situation financière critique.

    Pour terminer, votre article a aussi l'intérêt de mettre sous la loupe l'importance de la CdC et la faiblesse de son président actuel, ventre mou sans ambitions. Cela aura des conséquences lourdes pour le futur.

    RépondreSupprimer
  5. ...ET DES ELUS DE GAUCHE FONT SOUVENT LA MEM CHOSE QUE CEUX DE DROITE... A QUAND L'HONNETETE INTELLECTUELLE ?
    MAIS VOUS AVEZ RAISON. CRITIQUONS CRITIQUONS, IL EN RESTERA TOUJOURS QQ CHOSE : CHRIST IQUER (SE) CRUCIFIER.
    ALORS CHOISISSONS : LA VIE PEPERE OU LA CRUCIFIXTION ?

    RépondreSupprimer
  6. Mr Cavallier fait ce qu'il peut. Pas ce qu'il veut.
    Sinon, il aurait été présent parmi nous comme prévu lors du colloque de Callian....
    Il nous a laissé la salle. C'est déjà beaucoup en termes de courage lorqu'on en face, un méchant, un teigneux, un bavard...

    Sylvain

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.